AccueilACTUALITESPolitiqueSalles-Arbuissonnas : un tandem pour remplacer Carole Rognard

Salles-Arbuissonnas : un tandem pour remplacer Carole Rognard

Au moment de voter pour remplacer la conseillère municipale et adjointe démissionnaire mardi, le conseil a choisi de nommer deux nouveaux adjoints au lieu d'un, comme préconisé par le maire, Stéphane Parizot.
Dominique Bouchard, l'un des nouveaux adjoints de Salles-Arbuissonnas.
© DR - Dominique Bouchard, l'un des nouveaux adjoints de Salles-Arbuissonnas.

ACTUALITESPolitique Publié le ,

Le conseil, réuni ce mardi 6 septembre, a dû choisir entre plusieurs formules. Ne pas provoquer d’élections municipales anticipées de manière à compléter l’équipe désormais composée de 13 membres sur 15, ni pourvoir au remplacement au poste de deuxième adjoint et fonctionner ainsi avec une équipe dirigeante restreinte. C’était l’option privilégiée par le maire, Stéphane Parizot suite au départ de Carole Rognard.

Pourvoir ce poste d’une nouvelle personne issue du conseil était l'option numéro deux, ou, le village le pouvant légalement, être pourvu de quatre adjoints, choisir deux personnes candidates à cette fonction. Cette thèse était défendue par Édouard Picod, conseiller municipal, y voyant la possibilité d’exploiter de nouvelles compétences et d’élargir le champ des réflexions.

Et c’est cette solution plutôt inattendue qui a été adoptée à la majorité relative. Restait à identifier des candidats. Marc-Henri Pineau et Dominique Bouchard ayant émis le souhait de prétendre à ces postes d’adjoints ont été tous les deux élus. Le premier, 71 ans, notaire retraité, souhaitant offrir ses compétences en matière de culture, de viticulture et de patrimoine et le second, 67 ans mécanicien retraité agricole retraité, en matière de voierie.

Les délégations prochainement redistribuées

À noter que Marc-Henri Pineau, prenant la parole pour remercier le conseil de sa confiance à l’issue de ce scrutin, a indiqué renoncer à toute indemnité afférente à cette fonction.

Quant au premier magistrat du village, Stéphane Parizot, dont la proposition initiale n’a pas été suivie, il a réagi au résultat de cette consultation en rappelant à ses deux nouveaux adjoints "que cette fonction d’adjoint nécessitait de l’engagement, de la disponibilité et de l’autonomie".

En outre, il annonce que, de fait, il va être contraint de redistribuer prochainement les délégations "qui sont exclusivement à la discrétion des maires". Affaire à suivre…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 octobre 2022

Journal du06 octobre 2022

Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?