AccueilVILLEFRANCHEÇa bouge dans l'aggloSalles-Arbuissonnas : un premier Prix des bibliothécaires du Beaujolais remis au cloître

Salles-Arbuissonnas : un premier Prix des bibliothécaires du Beaujolais remis au cloître

C'est Maïa Aboueleze, pour son ouvrage "Le ballet des retardataires, Tokyo, tambours et tremblements" qui a été primée.
Salles-Arbuissonnas : un premier Prix des bibliothécaires du Beaujolais remis au cloître
© Valérie BLET

VILLEFRANCHEÇa bouge dans l'agglo Publié le , Valérie BLET

Au printemps 2021, Des livres et des histoires (association créée en 2014 et présidée par Aloïs Hamm), décide de lancer un prix unique en France, celui des bibliothécaires, sous la coordination de la médiathèque départementale. Sises sur l’Agglomération de Villefranche et les communes voisines, les bibliothèques de Anse, Arnas, Belleville, Cogny, Jassans et Quincié jouent le jeu sur la base du volontariat et se réunissent, après la lecture de neuf romans*, autour du président du jury l’ethnologue écrivain voyageur, Jean-Yves Loude.

Pour Jacques Branciard, de l’association Des livres et des histoires, l’initiative a de suite séduit et fédéré les partenaires tels que le Département, la Région et l’Agglo car l’idée de ce prix était de mettre à l’honneur cette fonction souvent "de l’ombre et d’exploiter (dans le bon sens du terme) la connaissance fine des bibliothécaires, des oeuvres ".

© Valérie BLET

L’autre idée était d’y associer les vignerons du Beaujolais et de remettre la valeur du prix en vins. "La présidence confiée à Jean-Yves Loude a donné une couleur particulière à ce premier prix, avec des romans d’écrivains voyageurs comme lui", a-t-il précisé. C’est d’ailleurs l’auteur qui a rappelé garder son ancrage (et "encrage") sur la colline de Quincié-en-Beaujolais, au gré de ses voyages au bout du monde et lui qui avait assuré la pré-sélection des romans auprès de maisons d’édition spécialisées.

"Le voyage n’étant pas sans danger ni douleur, a-t-il aimé rappeler devant les deux lauréats. Et nous avons bien voyagé de Kaboul en Guyane, deux fois au Japon avec les membres du jury car les auteurs nous apportent "la richesse apprise sur les chemins".

Maïa Aboueleze, premier prix avec Le ballet des retardataires, Tokyo, tambours et tremblements publié aux Ed. Intervalles, sera la marraine de la prochaine édition du Salon du livre en Beaujolais à Arnas, en novembre 2022 et François Place (écrivain et illustrateur français, principalement de littérature de jeunesse) qui obtient un Prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre, sera l’invité en carte blanche du Salon et en réalisera l’affiche.

Maïa Aboueleze © Valérie BLET

Pour le maire de Salles-Arbuissonnas, Stéphane Parizot, "il est essentiel que des lieux comme ce cloître ne soient pas figés mais vivants, surtout lorsqu’ils permettent de mettre la culture et notamment la culture littéraire en valeur". C’est pourquoi il a répondu favorablement à l’association pour cette première remise de prix, qui pourrait bien devenir une tradition, a-t-il confié, dans la lignée des précédents vernissages d’ouvrages des Editions du Poutan qui avaient déjà pu s’y tenir.

Béatrice Berthoux, élue en charge de la culture, a redit combien la communauté d'agglomération et la Ville de Villefranche "ont à cœur de soutenir les artistes et les initiatives du territoire" avec cette attention particulière au volet éducatif, c’est donc naturellement qu’elles accompagnent ces actions autour du "livre comme un précieux vecteur pour éveiller les jeunes du Beaujolais".

Portraits croisés

Maïa Aboueleze est de ces femmes, à la fois talentueuses, fines et accessibles, qu’on a plaisir à rencontrer. Comédienne et musicienne, elle obtient une bourse pour poursuivre à 30 ans au Japon sa formation de joueuse de tambour traditionnel. De cette expérience inédite, née de plusieurs séjours en immersion sur plusieurs années dans le monde très fermé du taïko (une des écoles les plus secrètes du pays), elle revient avec ce premier livre paru en 2019 : Le ballet des retardataires, Tokyo, tambours et tremblements, publié aux Editions Intervalles.

Une autofiction, comme elle aime à la dénommer comme une invitation à "poursuivre l’expérience de ce voyage. Le choc des cultures tout d’abord et ce fil conducteur autour du parcours initiatique personnel très rude – sans traduction, une personne y parle vaguement l’anglais- et de découvrir cette culture japonaise à la fois magnifique et terrible. Elle y évoque réactions de la terre (typhons, tremblements) et l’épuisement des corps et comme malgré tout il faut rester élégant, facile, beau, léger et souriant". Une écriture dont Jean-Yves Loude souligne "l’humilité, la sensibilité et le rythme percussif, à l’image du tambour qui tape". A priori pas écrivaine au départ, l’accueil du livre et "la vie" ont fait qu’il y a un deuxième livre en cours, "bien plus romancé", sourit-elle.

Maïa Aboueleze © Valérie BLET

De l’éminent François Place, Jean-Yves Loude a souhaité décrire comment l’écrivain transforme "ses éruditions gourmandes autour d‘albums et romans qui relèvent de l’entrainement à la curiosité. Garder la fierté du voyage, à l’heure du tout accessible sur nos écrans et revendiquer ce droit à l’émerveillement", voilà un bel hommage pour le Prix d’honneur qui a promis de revenir en Beaujolais, ne serait-ce que pour l’originalité du prix en bouteilles !

*Titres et auteurs des 9 livres en lice

  • Naraa Dash, Moi, Naraa, femme de Mongolie
  • Florent Marconi, Guyane, verte effervescence
  • Hubert Delahaye, De thé et d’amour
  • Régis Koetschet, A Kaboul, rêvait mon père. André Malraux en Afghanistan
  • Maïa Aboueleze, Le ballet des retardataires, Tokyo, tambours et tremblements
  • Benoit BERARD, Thierry L’ETANG, Marcel RAMPON, Kanawa, aventures en mer des Caraïbes
  • Linda Cottino : Ici Elvira, vous m'entendez ?
  • Pietro Crivellaro : La bataille du Cervin
  • Sébastien Berlendis : Seize lacs et une seule mer
  • Jean-Paul Le Bihan : Sur le quai de Saakhoum
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?