AccueilACTUALITESTerritoiresSalles-Arbuissonnas : le PADD présenté lors du conseil municipal

Salles-Arbuissonnas : le PADD présenté lors du conseil municipal

Élus et habitants étaient réunis jeudi pour aborder neuf points concernant la commune. Les contours du PADD ont également été présentés aux habitants.
Salles-Arbuissonnas : le PADD présenté lors du conseil municipal
Philippe Calleeuw - Du fait de la présentation du PADD aux habitants, le conseil municipal s'est déroulé à la salle du Breuil pour pouvoir accueillir plus de public.

ACTUALITESTerritoires Publié le , Philippe Calleeuw

Le déroulé du conseil municipal du 9 juin de Salles était chargé : neuf points ont été abordés à cette occasion, en sus de la présentation effectuée par Ghislain de Longevialle au sujet des futures orientations du Plan d’aménagement et de développement durable (PADD).

Le vice-président de l’Agglo était accompagné de Philippe Tormento, directeur de cabinet de Pascal Ronzière, pour préciser les contours du PADD, en cours d’élaboration au sein de l’Agglo Villefranche Beaujolais Saône. Les habitants de Salles étaient conviés à venir faire part de leurs souhaits ou de leurs interrogations. À cette fin, le conseil municipal s’est réuni à la salle du Breuil offrant ainsi plus d’espace.

Recherche de personnel et réouverture de La Benoîte

Concernant l’actualité du village, le maire Stéphane Parizot a débuté son propos en rappelant qu’un centre d’accueil dédié à la petite enfance allait être construit à Blacé, au bénéfice des tout petits du Nord du territoire et donc, nécessairement, de ceux des villages voisins, dont Salles-Arbuissonnas. Pour leurs aînés, pas de centre de loisirs durant cet été, les tentatives de recrutement d’un directeur ou d’une directrice n’ayant pas donné lieu à des suites favorables. Les recherches se poursuivent.

Tout en précisant que lesjournées de l’environnement auraient lieu le 2 juillet, la commune indique qu’elle est à la recherche, à temps plein et jusqu’à fin août, d’une personne venant en renfort de l’ouvrier communal.

En outre, le recrutement d’un jeune en alternance qui désire se former au métier de paysagiste est en cours. La municipalité a également rappelé que la taxe d’aménagement perçue par la commune en cas de construction d’un bâtiment au sein d’une zone d’activité (2,5 %) le serait désormais par l’Agglo, au titre de sa compétence en matière économique.

L'été marquera aussi le retour de l’hôtel restaurant bar La Benoîte, qui ouvrira bien ses portes courant juillet, le conseil ayant accordé au maire le droit de procéder à la signature du nouveau bail commercial devant notaire. Celui-ci d’une durée de trois, six ou neuf ans, est accordé moyennant un loyer de 1 350 € mensuels.

En ligne de mire également, l’arrivée prochaine d’un food truck le vendredi soir à l’ancienne gare du Tacot, qui proposera à la vente, sauf en cas de présence d’une association locale organisant un repas festif, des produits et repas italiens.

Enfin, les traditionnelles subventions aux associations locales ont été adoptées pour un montant de 3 780 €, chiffre ne tenant pas compte de celle dédiée à l’Association des loisirs qui, faute de dirigeant, ne peut percevoir la somme de 5 000 € , ainsi que celle de l’USEP, association sportive scolaire.

PADD : trois axes identifiés

Lors de sa présentation du PADD, Ghislain de Longevialle a expliqué vouloir offrir aux 73 000 habitants des dix-huit la possibilité de continuer à développer le territoire en termes d’économie, d’agriculture et de tourisme, en imaginant de nouvelles solutions n’obérant pas l’avenir.

Pour ce faire, trois axes vont être poursuivis : affirmer le rôle de l’Agglo pour ces types de développement en offrant des solutions diversifiées pour l’accueil des activités industrielles, agricoles, artisanales, de services ou de formation et en soutenant les filières agricoles, viticoles et touristiques.

Dans le viseur également, la mise en œuvre d'un modèle résidentiel plus équilibré en organisant la production de logements, pour faciliter les parcours résidentiels tout en engageant le territoire dans de nouvelles mobilités et en confortant l’offre de services et de commerces, via les centralités urbaines et villageoises.

Enfin, le PADD s'appuie sur la transition écologique et la protection du cadre de vie; au cœur du projet avec la réduction des consommations énergétiques sur le territoire, le soutien à la production d’énergies renouvelables, la protection et la valorisation des paysages de la Trame Verte et Bleue ainsi que des ressources, en limitant les risques et réduisant les nuisances.

Tout ceci posé, nombre de questions ou de remarques ont fusé de la part de l’équipe municipale, telles l’avenir de la maison individuelle, la place du locatif, les panneaux d’affichage, les éoliennes ou l’arrachage des vignes, l’avenir de la voie du Tacot ou le maintien de l’âme villageoise malgré les mouvements de population.

Des questions également de la part d’un public attentif sur l’influence des bâtiments de France et les évolutions de leur cahier des charges, le risque de différence d’analyse et d’application du PLUIh entre la commune et l’Agglo, la densification de l’habitat ou le découpage des parcelles, sans oublier l’implantation de la nouvelle déchetterie et la création d’une aire d’accueil pour les gens du voyage.

Plus d'infos

Pour tout renseignement concernant les opportunités d'emploi à Salle Arbuissonnas, contacter la mairie au 04 74 67 53 38.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?