AccueilACTUALITESPolitiqueSalles-Arbuissonnas : démission de Marjorie Bois du conseil municipal, "de profondes divergences" avec Stéphane Parizot

Salles-Arbuissonnas : démission de Marjorie Bois du conseil municipal, "de profondes divergences" avec Stéphane Parizot

La démission de Marjorie Bois, conseillère municipale, membre des commissions vie du village et sociale, est parvenue en mairie le 28 novembre et a été actée par les services de la préfecture. Elle n'a pas été tendre avec l'édile.
Le conseil municipal en décembre 2020. Depuis, trois départs ont été actés, dont la démission de Marjorie Bois (2e en partant de la droite).
© Facebook Mairie Salles Arbuissonnas - Le conseil municipal en décembre 2020. Depuis, trois départs ont été actés, dont la démission de Marjorie Bois (2e en partant de la droite).

ACTUALITESPolitique Publié le ,

C’est la troisièmepersonne à quitter cette équipe (dont une pour cause de déménagement) dans ces derniers mois. Ceci étant de nature à désorganiser l’action municipale et nuire à la crédibilité de l’équipe élue le 22 mars 2020, nous avons voulu recueillir auprès de la conseillère sortante les motivations qui l’avaient conduit à cette décision.

"De profondes divergences" entre le maire et les commissions concernées ont éclaté sur des sujets tels que le fleurissement du village ou le site internet de la mairie et"des tensions palpables’’ s’expriment régulièrement lors des réunions du conseil municipal.

Pour l'élue démissionnaire, certaines délégations accordées comme la culture, ne "sont guère motivées que par l’esprit de famille" (NDLR : en référence à l'épouse du maire, membre du conseil municipal).Enfin, il n’y aurait pas, selon elle, de la part du maire "d’esprit fédérateur".

Pour Stéphane Parizot, "elle ne s'est jamais impliquée dans ses dossiers"

Malgré tout, Marjorie Bois nous dit qu’il lui paraît "dommage" de quitter ses fonctions, mais qu’elle ne pouvait pas continuer à travailler dans de telles conditions.

‘’Travailler ? Mais elle ne s'est jamais impliquée dans ses dossiers, rétorque pour sa part Stéphane Parizot. Elle n'a pas eu de prise en main des problématiques municipales non plus et n’était pas, de loin, la plus constante dans son action ! Son départ sera "sans conséquences et je ne suis absolument pas perturbé par sa décision".

Ambiance donc, dans la cité des chanoinesses à la veille de Noël. Ceci étant, au rythme des départs du conseil municipal, certains s’inquiètent d’un prochain retour aux urnes… D’autres pourraient-ils le souhaiter ?

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?