AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeSaint-Etienne-des-Oullières : un cas de Covid-19 confirmé à l'école, mais pas de fermeture de classe

Saint-Etienne-des-Oullières : un cas de Covid-19 confirmé à l'école, mais pas de fermeture de classe

Un membre de l'équipe éducative a été détecté positif au coronavirus mercredi 20 mai. L'agence régionale de santé comme le maire de la commune se veulent rassurants.
Saint-Etienne-des-Oullières : un cas de Covid-19 confirmé à l'école, mais pas de fermeture de classe
Capture d'écran Google maps / Streetview

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Un cas de Covid-19 a été détecté au sein de l'école de Saint-Etienne-des-Oullières parmi un membre du personnel. Le test positif a été réalisé mercredi 20 mai, à la veille du pont de l'Ascension. Selon nos informations, il s'agirait d'une Atsem, ce que n'a pas souhaité confirmer la commune.

Joint lundi matin par téléphone, le maire de Saint-Etienne-des-Oullières se veut d'ailleurs rassurant. "Le nécessaire a été réalisé sur le plan du suivi sanitaire. Les adultes "contact" ont été testés, il n'y a aucun autre cas positif pour l'instant. L'école est donc ouverte ce lundi, y compris la classe dans laquelle intervient habituellement cette personne", affirme Gilles Duthel, qui a adressé un courrier d'information aux parents samedi soir.

"Ce matin, je n'ai pas constaté de panique parmi les parents d'élèves déposant leurs enfants, les gens sont raisonnables. De toute façon, des cas de Covid-19, il y en a eu beaucoup, il y en a toujours, et il y en aura encore d'autres...", dédramatise le maire de Saint-Etienne-des-Oullières.

LE SYNDICAT SNUDI-FO MONTE AU CRÉNEAU

Dans un courrier adressé au personnel travaillant dans cet établissement, l'ARS (agence régionale de santé) Auvergne-Rhône-Alpes a confirmé la détection de ce cas positif, mais a expliqué qu'il n'était pas nécessaire de mettre en place une quarantaine, "les mesures de prévention mises en place au sein de l'école/l'établissement ayant permis de ne pas avoir de contacts à risque de transmission avec le cas".

Une appréciation fustigée par les représentants rhodaniens de SNUDI-FO, qui font part de leur colère face à cette décision. Dans un communiqué, le syndicat enseignant dénonce un manque supposé de vigilance générale. "A l'heure où nous rédigeons ce communiqué de presse (dimanche 24 mai dans la soirée), les personnels retourneront donc à l'école demain livrés à eux-mêmes, sans aucune instruction officielle, sans qu'un dépistage n'ait été organisé par l'académie de Lyon et l'ARS."

Le syndicat SNUDI-FO réclamait notamment la fermeture préventive de l'école, qui accueille actuellement une soixantaine d'élèves chaque jour, contre environ 300 en fonctionnement normal.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2022

Journal du27 janvier 2022

Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?