AccueilAINSaint-Didier-de-Formans : un nouveau collège pour 2023

Saint-Didier-de-Formans : un nouveau collège pour 2023

L'évolution des effectifs sur le secteur de Trévoux a conduit le conseil départemental de l'Ain à entreprendre la construction d'un collège et d'un gymnase à Saint-Didier-de-Formans. L'ensemble architectural, qui sera réalisé pour un montant de 27 M€, est placé sous la maîtrise d'ouvrage du Département et son design, confié au cabinet Barillot de Bourg-en-Bresse.
Saint-Didier-de-Formans : un nouveau collège pour 2023
Photo : Architectures Barillot

AIN Publié le ,

Le Département de l'Ain affiche des ambitions fortes pour l'éducation et la réussite scolaire des collégiens. Aussi, afin de faire face au dynamisme démographique, il a décidé de poursuivre ses investissements pour permettre aux élèves et à l'ensemble de la communauté éducative de travailler dans des établissements fonctionnels et à taille humaine.

Plutôt que de remplacer l'actuel collège de Trévoux (bâti en 1972, il aurait nécessité des travaux trop coûteux pour le mettre en conformité), il a donc été décidé de planifier la construction d'un nouveau collège à Saint-Didier-de-Formans. L'établissement sera implanté route de Sainte-Euphémie, sur un terrain mis à disposition par la Communauté de communes Dombes Saône Vallée (CCDSV), qui y réalisera en même temps un gymnase. Leur ouverture est prévue à la rentrée de septembre 2023.

Un démarrage prévu pour juin

Les bâtiments seront construits dans un parc de 3 hectares, acquis par la communauté de communes. La maîtrise d'ouvrage des travaux a été confiée au Département, tandis que le cabinet Barillot, de Bourg-en-Bresse, a été choisi pour élaborer le projet architectural. Le collège inclura 30 classes, à même d'accueillir 750 à 900 élèves. Il sera implanté sur une surface totale de 3 860 m² et comprendra deux étages. La cour, quant à elle, s'étendra sur 4 189 m². Un bâtiment de cinq logements, des parkings pour les voitures et les cars scolaires, mais aussi des espaces verts et un bassin de rétention pour la récupération des eaux pluviales complètent ce projet estimé à 27 M€.

Si le Département finance l'intégralité des travaux du collège et des habitats, la CCDSV prend à charge la construction du gymnase.

La consultation des entreprises a débuté début décembre 2020 et, en avril, les marchés seront attribués. Le chantier devrait démarrer en juin. "Dans le contexte sanitaire actuel, je veillerai à ce que les travaux se déroulent dans les délais. Il est important que l'activité économique puisse se poursuivre et que les élèves du secteur profitent rapidement d'un établissement scolaire flambant neuf", précise Jean Deguerry, président du Département de l'Ain. Après une année passée à inventorier faune, flore et habitats, la collectivité a d'ores et déjà piloté la conduite des dossiers environnementaux nécessaires au démarrage des travaux. La communauté de communes, quant à elle, a fait procéder aux opérations de défrichement du terrain en octobre 2020.

Vue générale sur le gymnase et le mail piéton. Photo : Architectures Barillot

Un espace "approprié à l'éducation et à l'épanouissement"

Nathalie Barde et Marc Péchoux, conseillers départementaux du canton de Trévoux, ne cachent pas leur impatience de voir ce futur collège sortir de terre : "Il était attendu depuis longtemps !, assure ce dernier, également maire de Trévoux. Nous avons fait face à de nombreuses contraintes techniques, financières, environnementales… Nous pouvons être fiers de voir aujourd'hui le projet se concrétiser". Pour Nathalie Barde, la construction d'un nouvel établissement scolaire sur le canton était indispensable. "Je tiens à remercier les équipes du collège Jean Moulin, mais aussi les parents qui ont compris les délais nécessaires à la réalisation de ce projet", a-t-elle précisé.

Quant à Martine Tabouret, vice-présidente du Département déléguée aux affaires scolaires et à la jeunesse, elle se dit heureuse de respecter son engagement, qui est d'"offrir à chaque collégien de l'Ain un espace approprié à son éducation et propice à son épanouissement. Nous avons veillé à ce que le nouveau collège, en tant que lieu de vie, soit source de confort et de sérénité. Autant de qualités qui contribueront à l'efficience du travail engagé par les enseignants et les personnels éducatifs". Rendez-vous au début de l'été pour la pose de la première pierre.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?