AccueilACTUALITESCultureSabine Deryckère, une artiste fidèle à Belleville

Sabine Deryckère, une artiste fidèle à Belleville

Après avoir exposé une première fois dans la boutique 50 nuances de cadres, la peintre revient pour une session d’automne à Belleville-en-Beaujolais, dans le hall de la mairie.
Sabine Deryckère (à droite) et la toile qu'elle a offerte à la municipalité, en présence de Monique Jacob.
© Viviane GOBERT - Sabine Deryckère (à droite) et la toile qu'elle a offerte à la municipalité, en présence de Monique Jacob.

ACTUALITESCulture Publié le ,

Exposées depuis jeudi 10 novembre et jusqu’à la fin du mois, les toiles de Sabine Deryckère, aux couleurs de la saison, raviront les amateurs de nature et de portraits animaliers. Initialement institutrice puis directrice d’école dans l’Ain, l’artiste dit peindre et dessiner depuis toujours.

Ayant dû quitter son emploi au début du confinement, faute de pouvoir se faire muter pour rejoindre son conjoint à Vauxrenard où il gère un troupeau de bovins, elle a décidé de se reconvertir en artiste à temps plein.

Déjà spécialisée dans les portraits d’animaux domestiques, ou à découvrir dans nos prés et nos futaies, ayant peint maints villages et paysages du Beaujolais, sa palette varie au gré de ses représentations.

Si elle utilise beaucoup l’huile, ses techniques sont mixtes qui lui font aussi employer l’acrylique, les papiers de soie fripés, mais aussi l’inclusion de végétaux, feuilles, fleurs, paille… Car les matières l’inspirent, comme ce sable du Sénégal qu’on lui avait ramené d’un voyage.

© Viviane GOBERT

Nouveau virage

C’est pourquoi elle a entamé un nouveau virage qui l’amène à sculpter maintenant un tronc de hêtre majestueux. Cette bille de 2 T débitée en tronçons, est appelée à devenir le Gargantua du Beaujolais, un vrai géant de bois qui devrait concurrencer celui du mont Brouilly.

Il pourrait servir d’emblème au parc du même nom, que son compagnon, le fils de celui-ci et l’artiste sont en train de créer à Montgoury, lieu-dit de Vauxrenard. Respectant l’environnement et le patrimoine local, il s’ouvrira aussi bien aux artistes via le landart qu’à des activités de loisir.

Pour remercier la commune de l’accueillir, Sabine Deryckère a eu la générosité de lui proposer une toile à choisir parmi celles exposées. Monique Jacob conseillère municipale, Chrystèle Tournarie conseillère déléguée à la culture et Bernard Derot en charge des expositions, se sont arrêtés sur un paysage qui a fait l’unanimité.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?