AccueilSPORTSRugbyRugby/Fédérale 2: les Caladois sont en Fédérale 1 !

Rugby/Fédérale 2: les Caladois sont en Fédérale 1 !

En battant Orsay, le CSV s'est offert une montée en Fédérale 1. Historique !
Rugby/Fédérale 2: les Caladois sont en Fédérale 1 !

SPORTSRugby Publié le ,

C'est fait ! Le CSV est en Fédérale 1 après un match retour parfaitement géré face à Orsay, 31-13. Malmenés pendant 25 mn, les Caladois ont ensuite fait parler la poudre et s'ouvrent les portes des quarts. Et ils joueront donc à l'échelon supérieur la saison prochaine !

70e : Orsay sauve l'honneur avec un essai inscrit par Gvozdenovic. Transformation de Savarro. 31-13.

66e : et la 4e essai caladois !!! Encore un modèle d'action. Ça part à droit, puis à gauche, Da SilvaLopes accélère et sert Ollier qui met les gaz et va dans l'en-but. Bitter transforme (31-6). L'Escale est en fusion !

62e : nouvelle pénalité par Thibaut Bitter, la gachette caladoise. 24-6. On voit mal comment ce match pourrait échapper au CSV.

Ça sent bon la Fédérale 1 pour le Cercle sportif de Villefranche !!

58e : Les joueurs d'Orsay tentent leur va-tout en relançant à la main tous les ballons. Mais les Caladois sont là.

48e : carton rouge pour Mercey, auteur d'un violent coup de tête sur Sébastien Bouillot. Orsay va finir le match à 14.

40e : le jeu reprend à l'Escale.

C'est la mi-temps à l'Escale. Et le peuple caladois peut rugir de plaisir. Après 25 premières minutes compliquées, où le CSV a souvent été pénalisés, les hommes du duo Nogier-Montméat ont fait parler la poudre avec trois essais en six minutes. La Fédérale 1 se rapproche.

40e : les Caladois sont déchaînés !!! Sur le renvoi, Gonin accélère et transperce le rideau d'Orsay et sert Micu. Le pilier roumain, toute en puissance, parvient à aplatir. 21-6.

39e : et ça enchaîne ! Bitter fait parler les cannes. Puis le ballon passe sur l'autre aile jusqu'à Da Costa Lopes. Et c'est finalement Collaudin qui vient conclure. Quelle action ! Les Caladois prennent le large (16-6).

37e : Thibaut Bitter botte sur une superbe pénalité des 50m. Le CSV se donne de l'air (11-6).

L'Escale a explosé de joie sur l'essai de Romain Ollier. Et quel travail de Da Costa au départ !

34e : parfaitement décalé, Romain Ollier accélère et aplati malgré le retour d'un francilien ! Le CSV passe devant (8-6).

32e : Ollier échappe au premier rideau d'Orsay mais est repris irrégulièrement par Fleureau. carton jaune pour plaquage haut. Les deux équipes sont à 14.

29e : cette fois-ci, c'est Senart qui est pénalisé dans un regroupement. 6-3 pour Orsay. Et les Caladois sont toujours à 14.

27e : Beaucoup de fautes de la part du CSV. Mais l'envie est là.

Et les Caladois sont à nouveau pénalisés... Carton jaune, cette fois-ci pour Arnaud Smet.

16e : Siua fait son retour sur le terrain.

16e : Sur la droite à 40m, Thibaut Bitter rate la deuxième pénalité. Mais le CSV est bien dans son match.

10e : Le CSV réagit parfaitement. Après un joli mouvement, l'arbitre offre une pénalité à Bitter qui ne se fait pas prier. 3-3.

6e : Et 3-0 pour Orsay après une pénalité réussie par Savarro. Les Franciliens ne sont pas là pour plaisanter. Et Siua qui se prend un carton. A noter que le Tongien est aligné en 3e ligne à nouveau.

C'est parti à L'Escale ! La Fédérale 1 n'est plus qu'à 80 minutes.

La tribune est déjà bien garnies à quelques minutes du coup d'envoi. Et ça fait du bruit !

Le XV caladois : Christin, Fray, Micu, Senart, Charlon, Valencin, Siua, Smets, Da Silva, Bouillot, Ollier, Da Costa Lopes, Gonin, Collandin, Bitter. Les remplaçants : Husson, Degoutte, Talpau, Jouglard, Magnez, Hertzog, Rancony.

Pour rappel, les Caladois sont en ballottage favorable avant le début de ce match après s'être imposés 23-29 en terres franciliennes. Mais comme l'a dit le talonneur Maxime Fray, "c'est une confrontation en quatre mi-temps". Alors méfiance !

Plus que quelques minutes avant le coup d'envoi d'une rencontre qui pourrait être historique à l'Escale. Le CSV affronte Orsay en 8e de finale retour de Fédérale 2. En jeu, rien de moins qu'une montée en Fédérale 1, le plus haut niveau amateur !

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?