AccueilSPORTSRugbyRugby/Fédérale 1 : la passe de trois pour Mâcon

Rugby/Fédérale 1 : la passe de trois pour Mâcon

Hôtes du RC Strasbourg, les Mâconnais ont accroché une troisième victoire, malgré une seconde mi-temps à rebondissements. Score final : 32-29.
Rugby/Fédérale 1 : la passe de trois pour Mâcon
Jean-Louis NAVARRO - Le combat a été rude pour les Mâconnais.

SPORTSRugby Publié le ,

Fort de deux victoires consécutives contre Romans et La Voulte, le quinze mâconnais était donné favori, dans son antre d'Emile-Vannier, face à Strasbourg. Mais les Alsaciens étaient venus confirmer que leur 7e place n'était pas usurpée. Ils mettaient les Mâconnais sous pression dès l'entame et obtenaient la première pénalité du match (0-3, 4e). La remise en jeu de Fourie profitait aux locaux. Cachet était à l'affût, mais il était stoppé illégalement. Il passait lui-même la pénalité (3-3, 7e). Strasbourg relançait tout de suite. Adossés à l’embut, les hommes de Tubert s'en sortaient par une nouvelle pénalité, concomitante à une faute strasbourgeoise (6-3, 14e). L'ASM n'avait alors d'autre choix que de passer à l'offensive. Sous l'impulsion de Yoan Debrach et Théo Brunel, les Mâconnais multipliaient les temps forts dans les 22 mètres alsaciens. Ça souriait à la 23e minute grâce à un essai de Van Wyk, en soutien de la mêlée (13-3). Loin d'abdiquer, Strasbourg résistait mieux que prévu et réduisait la marque par une pénalité (13-6, 30e). Les deux équipes se livraient entièrement et profitaient de fautes, sanctionnées par une pénalité dans chaque camp (16-9, 34e). On pensait que le score était scellé pour la première période. Mais Mâcon, affamé de points, concluait les 40 minutes par un second essai, marqué par Brunel, après un relais de Mathuriau (23-9, 40e). Avec une telle avance, l'ASM pouvait raisonnablement voir venir, en seconde période.
Et pourtant c'est Strasbourg qui prenait la main à la reprise. Mâcon pliait et concédait une pénalité (23-12, 44e). Cachet redonnait de l'air aux siens (26-12, 47e), mais le quinze d'Alsace ne lâchait rien et concrétisait sa domination par un essai, construit après dix phases de jeu (26-19, 54e). Les bleu et les rose ne se laissaient aucun répit. L'AS Mâcon passait une autre pénalité. Le RC Strasbourg répondait (29-22, 64e). Avec cet avantage réduit, les Mâconnais provoquaient leurs adversaires dans les 22 m et bénéficiaient d'une nouvelle pénalité (32-22, 66e). Cette avance de dix points ne perturbait pas les Alsaciens. Ils repartaient de l'avant et aplatissaient à quelques minutes du terme (32-29, 73e). Devant le danger, les Mâconnais s'appuyaient sur leur mêlée pour garder le ballon et emportaient la décision. Avec cette nouvelle victoire, l'AS Mâcon peut entrevoir une fin de saison plus sereine.
Prochain match le 20 mars à La Seyne-sur-Mer, avant la réception de Grasse le 27 mars. Les bleu et rouge se rendront ensuite à Aubenas, avant de conclure à domicile, face à Vienne, le 24 avril.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?