AccueilSPORTSRugbyRugby Fédérale 2 : le CSV maintient le cap et creuse l'écart

Rugby Fédérale 2 : le CSV maintient le cap et creuse l'écart

Même face à des vents contraires, le club de rugby caladois a su garder la tête haute, dimanche, pour venir à bout de Rillieux à domicile (28-23).
Rugby Fédérale 2 : le CSV maintient le cap et creuse l'écart
Vainqueur face à Rillieux, le CSV a néanmoins perdu sur blessure son troisième ligne centre Kaufusitua Manoa (ici ballon en main) sur blessure. © CSV Rugby

SPORTSRugby Publié le ,

Il en faudra plus, encore, pour venir enrayer la machine CSV dans cette fin d'année 2021. Plus que la deuxième meilleure défense du championnat, par exemple. Car c'est avec cette étiquette que le club de Rillieux-la-Pape s'est présenté du côté de l'Escale, dimanche 21 novembre dernier, face à des Caladois bien arrimés à sa seconde place au classement de cette poule 3 de Fédérale 2. Et comme toutes les autres équipes (excepté le leader Annecy), le club de la banlieue lyonnaise a subi la loi d'un effectif décidé à valider le plus tôt possible dans cette saison sa place en play-offs.

"On a fait une belle première mi-temps où l'on a bien réussi à scorer, explique Manu Stival, le manager du CSV. Défensivement on était aussi bien en place et on a mis beaucoup d'intensité. Peut-être un peu trop." Le coach fait, ici, référence à cette fin de mi-temps où, coup sur coup, les Caladois ont été sanctionnés de deux cartons jaunes.

"Ça nous a un peu coupé la dynamique et ça a permis à Rillieux de marquer pendant qu'on était deux de moins, poursuit l'entraîneur. La deuxième mi-temps a du coup été un peu plus décousue. Chaque équipe a eu des temps forts, sans être très efficaces. On a clairement perdu en qualité sur la deuxième mi-temps mais on retient surtout cette belle première période."

Un adversaire direct à distance

La conséquence de cette victoire au classement, c'est évidemment la préservation de cette deuxième place pour le CSV. Profitant de la déconvenue du leader annecéen du côté de Meyzieu, Villefranche se paye même le luxe de se rapprocher à deux points de la tête.

Mais l'important est ailleurs pour Manu Stival. "On a surtout mis un adversaire direct à distance raisonnable pour la qualification, tempère-t-il. On va essayer de poursuivre jusqu'à la trève hivernale, ce serait top." Le calendrier offre un week-end de repos, cette semaine, aux ciel-et-blanc.

La prochaine rencontre, ce sera le 5 décembre, avec un déplacement chez le 10e, Saint-Claude, qui reste sur trois défaites consécutives. "Ce n'est jamais facile d'aller jouer là-bas", prévient Manu Stival. D'autant que le coach caladois n'est pas sûr de pouvoir aligner son troisième ligne centre Kaufusitua Manoa. Le Tongien a subi un sévère plaquage et présente une blessure au genou. "On va le laisser souffler cette semaine et on va intégrer des joueurs dans le groupe pour équilibrer", conclut le manager.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?