Fermer la publicité

Rugby / Fédérale 1 : Villefranche domine Drancy, c'est presque fait pour le maintien

le - - Rugby

Rugby / Fédérale 1 : Villefranche domine Drancy, c'est presque fait pour le maintien
Franck CHAPOLARD - Fono et le CSV affrontent Drancy ce dimanche à l'Escale.

Le CSV a dominé Drancy dans une rencontre cruciale pour le maintien en Fédérale 1 (29-19). Le direct commenté à revivre.

-80e : La victoire pour le CSV (29-19) ! Le maintien est presque acquis.

-79e : Drancy passe son temps à casser le jeu. Boubekeur prend un jaune.

-77e : superbe action de Fabio Da Silva qui part de ses quarante mètres, tape à suivre dans le camp adverse et récupère le ballon avant d'être stoppé à 22 m de la ligne adverse. Dommage.

-75e : toujours pas de carton jaune pour les Drancéens malgré un énième hors-jeu ! Bitter transforme la pénalité et le CSV compte à nouveau dix points d'avance (29-19). Ça sent bon pour les Caladois...

-70e : Après une belle action lancée par Paea, un joueur de Drancy est signalé en position de hors-jeu. A 25 m face aux perches, Thibaut Bitter enchaine (26-19).

-57e : Deuxième mi-temps hâchée et festival de pénalités (résussies). Perrod répond à Bitter (23-19).

-63e : Cette fois-ci, c'est le pack drancéen qui est sanctionné suite à une mêlée. Occasion que ne manque pas Bitter pour redonner un peu d'air à son équipe au tableau d'affichage (23-16). Le buteur caladois est toujours à 100 % cet après-midi (5/5).

-60e : Bis repetita deux minutes plus tard... Sous pression, les rugbymen beaujolais sont pénalisés. Drancy revient totalement dans la partie grâce à la botte de Perrod (20-16). La fin de match s'annonce crispante...

-58e : Et encore une pénalité face aux poteaux pour Drancy. Le capitaine Simon Perrod ne manque pas l'occasion de ramener son équipe à un essai transformé.

-51e : Les deux équipes sont à nouveau à quinze. Les visiteurs profitent d'une faute caladoise pour passer une pénalité qui les maintient dans le match (20-10). Du reste, le CSV est souvent sanctionné dans ce match.

-48e : Deuxième essai pour Villefranche par Jérémy Coulon ! A l'image de Paea et Fono, le CSV pilonne la défense francilienne, qui finit par craquer. Coulon termine le boulot en franchissant les deux derniers mètres pour aplatir. Thibaut Bitter ne rate pas l'occasion de transformer en coin. Les rugbymen caladois font le break (20-7).

-45e : Le CSV semble revenu avec d'autres intentions et démarre fort ce deuxième acte. Drancy est à nouveau pris par la patrouille. Pénaltouche pour les bleu et blanc.

-42e : C'est reparti à l'Escale. Villefranche va devoir jouer face au vent en deuxième période. Et ça recommence bien avec une pénalité réussie face aux perches par Thibaut Bitter (13-7).

Le CSV est devant d'une courte tête à la pause (10 à 7). Rapidement menés au score les coéquipiers de Da Silva ont bien réagi. Mais à l'image d'une mêlée souvent chahutée, ils n'ont jamais pu prendre la mesure d'une équipe de Drancy valeureuse et dangereuse à plusieurs reprises pendant les 40 premières minutes. Villefranche va devoir hausser son niveau de jeu en deuxième période. Mais redémarrera à dix...

Crédit photo : Franck CHAPOLARD

-40e : Carton jaune pour Christin suite à un geste répréhensible. Drancy tape en touche mais ne parvient pas à faire fructifier l'action, le score en reste là et les deux équipes rentrent aux vestiaires.

-39e : le rythme est retombé en cette fin de première période, les deux formations multipliant de surcroit les approximations.

-30e : Maxime Michon tout proche du deuxième essai pour le CSV, après un travail magnifique de Paquelet qui avait cassé plusieurs plaquages. Mais le troisième ligne caladois est repris à cinq mètres de la ligne. Sur la mêlée qui suit, Villefranche cède à nouveau.

- 24e : Les rugbymen bleu et blanc ont repris le contrôle des opérations et campent depuis dix minutes dans le camp des visiteurs. Mais la mêlée drancéenne fait mieux que résister et leur permet de rester dans le match.

-20e : superbe percée de Guenver, encore lui, plein axe. La défense de Drancy se met à la faute. Pénalité joliment transformée à 40 m face aux poteaux par Bitter. 10-7, ça va mieux pour le CSV !

-16e : La belle réaction du CSV. Après un ballon judicieusement tapé au pied dans les 22 m de Drancy, Paul Guenver bénéficie du rebond favorable et va ouvrir la marque pour Villefranche. Thibaut Bitter transforme, le CSV revient à niveau (7-7).

-11e : Essai pour Drancy ! Un joli mouvement permet de décaler un joueur sur l'aile gauche, qui grille la politesse à la défense caladoise et va aplatir tranquillement. Le CSV est cueilli à froid. Ça démarre mal pour les hommes du duo Paki / Nogier (0-7).

- 9e : début de partie équilibrée entre les deux formations, avec un CSV qui commence timidement. C'est Drancy qui met le plus de pression depuis le coup de sifflet initial.

- Le public est aux abonnés absents. Seuls 200 à 300 supporters peuplent l'Escale principale qui sonne creux. Ça manque cruellement d'ambiance malgré l'importance du match. Il faut dire que le XV de France affronte l'Ecosse à partir de 16 h. Ceci explique cela.

- La composition CSViste pour cette rencontre face à Beaune : 1 Christin ; 2. Pakihivatau ; 3. Husson ; 4. Chevrier ; 5. Fono ; 6.Michon ; 7. Oulès ; 8. Coulon ; 9. Da Silva ; 25. Paquelet ; 11. Ollier ; 12. Paea ; 13. Gonin ; 14. Guenver ; 15. Bitter.

-Le coup d'envoi de cette rencontre va être donné dans quelques minutes à l'Escale, sous le soleil et dans une atmosphère presque printanière. Un match décisif pour le CSV, qui, en cas de victoire ferait un grand pas vers l'objectif du maintien.




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer