Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Rugby/Fédérale 2 : le CSV dit au revoir à la qualif' !

le - - Rugby

Rugby/Fédérale 2 : le CSV dit au revoir à la qualif' !
© Franck Chalopard

C'était un match à enjeu, sans aucun doute.

Dès l’entrée des joueurs sur le terrain beaunois dimanche dernier, la tension était palpable des deux côtés. Beaune, 4e, voulait la victoire pour mettre quasi définitivement un pied en phases finales. Villefranche, 5e, espérait le même résultat pour garder un espoir de jouer les play-offs. Les locaux ont finalement réussi à tirer leur épingle du jeu.

Pourtant ce sont les Caladois qui inscrivaient les premiers points de la partie sur pénalité dès la 4e minute sur un coup de pied de Napoly. Des Beaujolais qui tiennent la dragée haute aux Côte-d’Oriens dans ce début de rencontre. Ils se laissaient quand même surprendre à la 13e?minute sur un contre qui permettait à Beaune d’aplatir pour la première fois. Après une pénalité engrangée de chaque côté et un essai beaunois, les CSVistes trouvaient enfin le chemin des poteaux à la demi-heure de jeu (essai d’Hugo Mazille, transformé par Florian Napoly), action qui venait récompenser leur très bonne entame de match. Avant la pause, Napoly inscrivait une dernière pénalité, portant le score à 17-16.

Au retour des vestiaires, les Beaunois passaient dans l’embut les premiers (46e). Douze minutes plus tard, leurs adversaires beaujolais leur rendaient la pareille, Marno Meyer s’infiltrant derrière la ligne bourguignonne. Grâce à la transformation réussie, Villefranche prenait l’avantage 22-23. Mais malgré tous les efforts engagés en cette fin de partie, les Caladois ne faisaient plus bouger le panneau d’affichage… A l’inverse de Beaune qui marquait de nouveau trois pénalités. A la sortie, les Beaunois l’emportaient 31-23 face à des bleu et blanc qui n'ont jamais rien lâché et qui ont probablement produit l’une de leur meilleure prestation de la saison.

Sur le plan comptable, cette défaite reste lourde de conséquences pour les rugbymen caladois. Toujours 5es mais désormais à douze points de Beaune, 4e, ils n’ont presque plus aucune chance de qualification pour les phases finales… La bonne nouvelle c’est que le maintien est, à contrario, quasi acquis sauf énorme retournement de situation. Le CSV est donc dans le ventre mou de cette poule 4 et devrait le rester jusqu’à la fin de saison. Reste encore quatre rencontres face aux équipes de bas de tableau. Les Caladois rechausseront les crampons dans dix jours. Déplacement à Seyssins le 22 février.

Aline Picard

Correspondante locale de presse




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer