AccueilSPORTSRugbyRugby : du repêchage aux portes de la Fédérale 1, retour sur le redressement du CSV

Rugby : du repêchage aux portes de la Fédérale 1, retour sur le redressement du CSV

En moins de deux ans, le CSV est passé des bas-fonds de la Fédérale 2 à une possible montée en Fédérale 1.
Rugby : du repêchage aux portes de la Fédérale 1, retour sur le redressement du CSV
Franck CHAPOLARD

SPORTSRugby Publié le ,

En dominant Orsay (23-29) en 8e de finale aller de Fédérale 2, le CSV s'est rapproché un peu plus d'une montée à l'échelon supérieur. Une vraie satisfaction pour tous ceux qui aiment le club. Mais surtout un soulagement pour les fidèles qui ont mangé leur pain noir avant de connaître une renaissance aussi rapide que méritée. Pour savoir où l'on veut aller, il faut se rappeler d'où l'on vient... Retour en arrière.

Dimanche 2 avril 2017

Ça y est, la saison de Fédérale 2 a rendu son verdict. Et côté caladois, le bilan est famélique. Trois victoires pour quinze défaites et une dernière place comme un constat du fossé qui sépare les CSVistes des gros bras de la division. Dur dur pour le club du président Miguet qui va, en plus, devoir faire sans son colosse pour la saison prochaine. Joueur puis entraîneur depuis deux ans, Franck Kaninka, emblème ciel et blanc, vient d'annoncer son départ. Un déchirement. Cinq semaines plus tard, c'est son tragique décès qui plongera tout le peuple CSViste dans une tristesse infinie.

Dimanche 17 septembre 2017

Après une intersaison agitée et un repêchage en Fédérale 2, le club repart sur de nouvelles bases. En faisant revenir les anciens enfants prodiges Maxime Fray (Albi) et Sébastien Bouillot (Bourgoin), le CSV a misé sur l'expérience et la qualité. Fabio Da Silva arrive lui aussi en provenance du CSBJ pour renforcer un effectif renouvelé. Sur le banc, c'est Jean-Michel Thévenon qui prend les rênes de la maison bleu et blanc. Et ça démarre plutôt. Dès la première journée, le club s'offre le scalp de Rumilly (13-11). Costaud.

Mardi 17 octobre 2017

Coup de tonnerre à l'Escale. Deux mois après son arrivée, Jean-Michel Thévenon quitte le CSV. La faute à des résultats en demi-teinte. Mais c'est surtout les divergences de points de vue entre l'ancien technicien d'Oyonnax et la direction qui a précipité ce changement. La destinée de l'équipe première est confiée à Bertrand Nogier, déjà en charge des lignes arrières, et Xavier Montméat, jusque-là entraîneur des cadets.

Dimanche 28 janvier 2018

Après une série de défaites rageantes, le CSV sort la tête de l'eau en s'offrant le derby face à Meyzieu. Solides et intelligents, les Caladois quittent enfin la dernière place au classement. Avant de redevenir intraitables sur leur pré de l'Escale. De rageant à encourageant…

Dimanche 22 avril 2018

C'était le match à ne pas rater. En jeu, un maintien en Fédérale 2. Et en ce dimanche de printemps, le CSV a montré aux aficionados présents à l'Escale tout son tempérament et sa force mentale. Au final, les hommes du duo Montméat-Nogier ne laissent aucune chance à La Bièvre et s'imposent 42-21. Le début d'une nouvelle ère.

Dimanche 9 septembre 2018

L'heure de la reprise a sonné pour les Caladois. Après une intersaison studieuse durant laquelle les arrivées ont été nombreuses (Baba Ahmed, Ollier, Smet, Charlon…), les dirigeants CSVistes affichent leurs ambitions. Cette saison, c'est le haut de tableau. Alors forcement, la défaite face à Grand Dôle pour le match d'ouverture fait mal au casque. La réaction, elle, ne se fera pas attendre.

Dimanche 11 novembre 2018

A l'heure où la France se souvient de ses Poilus morts au combat, Villefranche commémore à sa manière le centenaire de la Grande guerre. Et c'est Epernay qui en fait les frais. De quoi réjouir le président Miguet. "Une semaine avant le Beaujolais nouveau, on a fait du rugby champagne." Mine de rien, le CSV vient d'enchaîner sept succès consécutifs et pointe à la deuxième place au classement.

Dimanche 7 avril 2019

C'est un vrai choc qui a lieu en ce dimanche en Bourgogne. Face au CSV, en tête, son dauphin, Nuits-Saint-Georges. En jeu, le fauteuil de leader du groupe. Malmenés en début de rencontre, les Caladois finissent le match en trombe. Pas assez pour s'imposer (défaite 24-21). Mais les Caladois restent maîtres de leur destin. Pour valider la première place, il faudra gagner deux semaines plus tard face à Meyzieu. Ce qui sera fait.

Dimanche 19 mai 2019

Après une double confrontation à couteaux tirés face au surprenant XV d'Antony, le CSV doit se coltiner Orsay, formation réputée pour son jeu rapide. Mais en Calade, on sait s'adapter. Après un début de rencontre parfaitement maîtrisé, les ciel et blanc parviennent à ramener une probante victoire d'Ile-de-France. Histoire d'aborder au mieux la confrontation retour, le 26 mai à l'Escale. La toute dernière marche avant la Fédérale 1...

Tony Fonteneau

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?