AccueilACTUALITESEconomieCentre-autos Roady : Une belle réussite liant l’humain et l’entreprise

Centre-autos Roady : Une belle réussite liant l’humain et l’entreprise

Rencontre avec Philippe Heitzmann, le gérant des centres-auto Roady à Belleville-en-Beaujolais et Villefranche-sur-Saône, qui s'est aussi implanté dans d'autres secteurs du territoire.
Philippe Heitzmann présente ses nouveautés à Villefranche.
Jacques Brunand - Philippe Heitzmann présente ses nouveautés à Villefranche.

ACTUALITESEconomie Publié le , Jacques Brunand

En 2006, il choisit d’intégrer le groupement des Mousquetaires avec sa femme Emmanuelle, une préconisation propre à cette entreprise. Ce groupe fort de 3 000 entrepreneurs tout en restant indépendants, constitue un modèle économique unique qui fait sa réussite : le commerce associé.

Les domaines d’activité sont variés : l’alimentaire incluant Intermarché et Netto, la maison avec Bricomarché et la mobilité par ses enseignes Roady et Rapid-parebrise. "Ce fut un parcours long et compliqué pour intégrer le groupement des Mousquetaires au cours duquel, suivant des formations adaptées, je me suis orienté dans le milieu de l’automobile, se souvient Philippe Heitzmann. Puis j’ai fait alors le choix de la région Rhône-Alpes et du centre-auto Roady de Belleville que j’ai dirigé avec le soutien de mon épouse qui développera entre autres le service des cartes grises : 13 salariés, un magasin de 350 m², un atelier de 300 m² et une station-service. Rapidement l’activité prend de l’ampleur : partant d’un chiffre d’affaires de 1,4 M€ pour aujourd’hui 2 M€".

Philipe Heitzmann : parcours d'un entrepreneur

Le côté humain est cependant bien présent et ses employés ont pu évoluer à des degrés divers. Philippe Heitzmann est originaire du Limousin. Après l’obtention d’un CAP de mécanique en travaux publics puis une formation à la chambre de commerce dans la gestion et création d’entreprise, il crée à 23 ans une entreprise de menuiserie aluminium qu’il fermera trois ans plus tard par manque de capital, de maitrise en gestion et d’accompagnement. Puis il intègre le groupe pétrolier Castrol-BP où il restera treize ans, apprenant le mode de fonctionnement d’une grande entreprise et devenant cadre commercial. Le groupe connait des difficultés et c’est lors du troisième plan social qu’il quitte l’entreprise.

Dans le même temps, il développe le pôle atelier qui s’est diversifié. "Dorénavant, toutes les opérations de réparation sont à leur portée jusqu’à refaire des moteurs complets. Ils suivent des formations en permanence comme celles sur les véhicules électriques et hybrides, suivant la politique des Mousquetaires, à savoir consacrer un tiers du temps au développement de l’enseigne en matière de marketing, recrutement, développement réseau, gestion et bien sûr l’aspect humain", explique-t-il.

Toujours à l’affut de nouvelles pratiques, Philipe Heitzmann démarre la location de quinze véhicules dès 2009, principalement des utilitaires rencontrant un vif succès, suivie de la location de remorques et coffres de toit, poursuivant son développement depuis plus d’un an sur le marché des vélos électriques et des trottinettes Beeper, un fabriquant caladois.

D'autres enseignes Roady en développement

L’aventure de reprise de centres se poursuit, en 2015 celle du site de Perreux, près de Roanne d’une superficie de 750 m² avec un chiffre d'affaires qu’il fait évoluer, passant de 1 M€ à 1,3 M€. Puis, en 2016, fort de son expérience réussie à Belleville, Philippe Heitzmann a l’opportunité d’implanter un nouveau centre auto Roady, avenue de l’Europe à Villefranche sur Saône à la place de l’entreprise Piston. Faisant face à différents aléas, mais soutenu par les Mousquetaires, il a pu construire un bâtiment de 900 m² et recruter dix personnes.

L’aventure se poursuit à Saint-Genis-Laval en 2017, par la reprise d’un garage de 1 000 m², et la création de dix emplois. Challenge rude pour implanter un centre Roady méconnu en urbain, et long pour atteindre un seuil de rentabilité. Mais sa persévérance est récompensée par l’évolution de ce quartier avec le projet d’une station de métro et la création de 4 000 logements.

Aujourd’hui encore, à 57 ans, il se lance dans une nouvelle expérience afin de s’adapter aux nouvelles exigences de communication. Philippe vient de recruter Florana Chambon dont l’objectif est de faire connaître la dimension du groupe Roady et Rapid pare-brise en local par les réseaux sociaux, son rôle s’étendant à bien d’autres projets et défis à relever afin de poursuivre cette belle aventure.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?