AccueilACTUALITESRhône : une aide de 200 € aux étudiants en médecine pour lutter contre les déserts médicaux

Rhône : une aide de 200 € aux étudiants en médecine pour lutter contre les déserts médicaux

Le Département du Rhône a annoncé allouer une aide de 200 € aux étudiants en médecine et en filière santé qui veulent s'installer au sein du territoire. Une subvention pour permettre de redynamiser les espaces qui manquent de services de santé.
Photo d'illustration.
DR - Photo d'illustration.

ACTUALITES Publié le ,

8,6 médecins pour 10 000 habitants et de nombreux déserts médicaux sur l'ensemble du territoire rhônadien, une situation inquiétante pour le Département à laquelle il a décidé de remédier. Pour ce faire, d'ici l'automne 2023 la collectivité accordera une aide au fonctionnement de 200 € par mois aux étudiants en médecine et en filière santé qui souhaiteraient s'installer dans le Rhône.

Inciter avant d'empêcher

En menant cette action le Département espère pousser les étudiants à venir s'installer sur le territoire. En favorisant par cette subvention, chaque collectivité qui met à disposition un logement gratuit à ces élèves en médecine, l'institution espère renforcer l'offre de soins sur l'ensemble du territoire. Une mesure non pas obligatoire mais "incitative", selon le vice-président de l'association des Carabins de Lyon-Est, Acle, Mohamed Amin Benkraiem. "Cela devrait pousser des étudiants à franchir le pas, commente-t-il. De notre côté la position est simple, dès que des mesures sont prises pour nous inciter, nous y sommes favorables".

À l'opposé de ces mesures, les parlementaires travaillent actuellement sur une loi visant à durcir les règles d'installation des médecins. Les députés ne veulent pas obliger les nouveaux diplômés à s'implanter dans les zones en manque de services médicaux mais plutôt les empêcher de s'installer dans les secteurs où ils sont déjà suffisamment. Même si le nouveau texte de loi ne s'est pas encore glissé dans l'agenda de l'Assemblée nationale, il pourrait vite arriver dans les mois à venir.

Il faut que les externes fassent des stages dans ces territoires

Néanmoins, avant d'en arriver là et alors que le système de santé est toujours sous tension, les collectivités tentent de trouver des solutions pour faire revenir des médecins sur leurs départements. Dans la Nièvre, l'institution a proposé une bourse de 500 € par mois aux étudiants de 4e année qui souhaitent s'installer sur ce territoire. Des dispositions prises, qui pourraient fonctionner pour lutter contre les déserts médicaux. "Il faut que les externes fassent des stages dans ces territoires afin de les découvrir et de potentiellement s'y installer par la suite", suggère le vice-président de l'Acle.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?