AccueilLOISIRSCinémaRencontres du cinéma francophone : des salles pleines et de riches débats

Rencontres du cinéma francophone : des salles pleines et de riches débats

La soirée de clôture du festival s'est déroulée dimanche 13 novembre au cinéma Les 400 coups à Villefranche, ponctuée de deux temps forts : la remise des prix et la projection en avant-première du film "Les Amandiers" de Valeria Bruni-Tedeschi.
Jérémy Sulpis, coordinateur de l'Autre cinéma, Dinara Droukarova, réalisatrice du film Grand marin (prix du jury des spectateurs) et Valérie Ganne, présidente du jury.
©L.C/ - Jérémy Sulpis, coordinateur de l'Autre cinéma, Dinara Droukarova, réalisatrice du film Grand marin (prix du jury des spectateurs) et Valérie Ganne, présidente du jury.

LOISIRSCinéma Publié le ,

C'est le film "Grand marin" de la réalisatrice Dinara Droukarova qui a remporté le prix du jury des spectateurs des 27es Rencontres du cinéma francophone qui se sont déroulées du 7 au 13 novembre. "Un film très poétique, qui permet de s'évader parce que l'histoire se déroule sur un bateau de pêche en Islande", a commenté Valérie Ganne journaliste et critique de cinéma, présidente du jury. Celui-ci était composé de six spectateurs cinéphiles. "Nous avons voulu aussi primer la démarche de la réalisatrice : c'est son premier film, tourné dans des conditions difficiles, elle est aussi actrice dans ce long métrage, a ajouté la présidente du jury. Elle est partie du livre de Catherine Poulain".

GRAND MARIN : "UN FILM DANS LEQUEL ON PEUT SE PROMENER SE PERDRE, SE TROUVER"

Le jury a aussi relevé le fait que le film de Dinara Droukarova laisse beaucoup de liberté aux spectateurs. "C'est un film dans lequel on peut se promener, se perdre, se trouver. Cette liberté-là, elle est originale au cinéma. Voilà ce qui est un peu ressorti des discussions", a complété Valérie Ganne.

Dinara Droukarova, présente lors de cette soirée, a chaleureusement remercié le jury. "C'est mon premier film et mon premier prix. J'espère que "Grand marin" aura une belle vie. Je voudrais partager ce prix avec toute mon équipe qui m'a accompagnée". La réalisatrice a aussi remercié Catherine Poulain "qui m'a fait confiance". Et de conclure : "J'espère revenir au festival avec un nouveau projet".

Valérie Ganne est restée tout le temps du festival et a accompagné les lycéens.

PRIX DES LYCEENS : "LES PIRES" DE LISE AKOKA ET ROMANE GUERET

Le jury des lycéens composé d'élèves de la seconde à la terminale des lycées Claude-Bernard, Louis-Armand à Villefranche, du Val de Saône à Trévoux et du lycée Bel-Air à Belleville-en Beaujolais (apprentis vigne et vins) a visionné quatre films de la compétition et a choisi "Les Pires". "Nous avons relevé le fait qu'il s'agit d'un film qui met en scène des jeunes de milieux défavorisés ; ils avaient tous une histoire, rapportaient des lycéennes lors de la soirée. Ce film évoque des sujets de notre société actuelle. Du coup c'était plus facile de s'identifier aux personnages".

"CELA COMPTE BEAUCOUP QUE CE FILM SOIT VALIDE PAR LA JEUNESSE"

"Cela a beaucoup de sens de recevoir ce prix émanant d'un jury de lycéens, car il s'agit d'un film qui parle de la jeunesse et cela compte beaucoup qu'il soit validé par elle", a réagi, via une vidéo projetée, Lise Akoka, réalisatrice de ce long métrage avec Romane Gueret, après avoir chaleureusement remercié le jury des lycéens. D'autant plus qu'actuellement, il est difficile de faire venir les jeunes en salle", a-t-elle ajouté. Marlène Serour, directrice de casting, avait échangé avec le public après la projection de ce film.

213 lycéens ont été accueillis au cinéma Les 400 Coups lors du festival.

© Les films Velvet/ Les lycéens ont choisi le film "Les Pires" de Lise Akoka et Romane Gueret.

La soirée s'est prolongée avec la projection en avant-première du film "Les Amandiers" de Valeria Bruni Tedeschi. Il est programmé aux 400 Coups dès mercredi 16 novembre.

DES DEBATS DE QUALITE

Olivier Toureau et Sophie Rakotomalala, présidents de l'Autre cinéma affichaient leur satisfaction quant au nombre de spectateurs : près de 3 500, lycéens et scolaires compris. "Des gens de Mâcon sont venus tous les jours", des Lyonnais ont assisté à des séances également. Les débats étaient de qualité, certains ont duré longtemps. Les lycéens ont posé des questions pertinentes. Le public a pu rencontrer les réalisateurs après les débats lors des buffets. Des moments conviviaux très appréciés".

"C'était un vrai plaisir de travailler avec les nombreux bénévoles de l'association,a souligné pour sa part Jérémy Sulpis,coordinateur de l'Autre cinéma. Ils ont été d'une grande efficacité. Sans eux, le festival ne pourrait pas avoir lieu" .

Les films projetés en avant-première lors des Rencontres sortiront entre le mercredi 16 novembre 2022 et le mois de mai 2023. Tous les films de la compétition diffusés en avant-première lors des Rencontres seront reprogrammés aux 400 Coups.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?