Fermer la publicité

Saint-Vérand : l'école publique sur le podium du Rallye mathématique transalpin

le - - A la une

Saint-Vérand : l'école publique sur le podium du Rallye mathématique transalpin
Les enfants heureux

Les jeunes écoliers véranais ont terminé deuxièmes de ce concours de mathématiques.

La classe de CM1/CM2 de l'école publique de Saint-Verand a participé au Rallye mathématique transalpin (RMT). Mieux, elle s'est même classée deuxième de ce concours qui réuni 278 classes du Rhône, soit 12 000 élèves répartis sur 5 catégories.

Une remise officielle de médailles a eu lieu dans l'école en présence de Stéphane Bessieres, inspecteur de l'Education nationale, Gérard Chardon, maire de la commune, son adjointe, Thérèse Chavand, et bien sûr la directrice et institutrice Florence Mosser accompagnée des parents d'élèves.

Le RMT est une confrontation entre classes des degrés 3 à 10 (élèves de 8 à 15 ans) dans le domaine des mathématiques. Il regroupe des élèves de France, Italie, Belgique, Luxembourg ou encore Suisse.

Entraide et alchimie

Les élèves de Saint-Vérand ont participé aux épreuves de la catégorie 4. Pendant 50 minutes, les enfants ont du résoudre des problèmes ouverts en totale autonomie. Et pour les enseignants, associés à toutes les étapes dans la mesure de leurs disponibilités, le rallye permet d'observer des élèves (les leurs lors de l'épreuve d'essai et ceux d'autres classes pour les épreuves suivantes) en activité de résolution de problème, d'évaluer les productions de leurs propres élèves et leurs capacités d'organisation, de discuter des solutions et de les exploiter ultérieurement en classe, d'introduire des éléments de renouvellement dans leur enseignement par des échanges avec d'autres collègues et par l'apport de problèmes stimulants...

Les enfants ont du résoudre ces problèmes ensemble, chercher et débattre. Une alchimie CM1 et CM2 s'est opérée, malgré des débuts difficiles. "Et ce fut un bonheur", comme le souligne leur institutrice. Stéphane Bessieres n'a, lui, pas caché sa fierté de voir une classe de son secteur monter sur la deuxième marche du podium, mais aussi tout le travail effectué par l'enseignante.

Florence Mosser tient à rappeler : "Les enfants n'ont reçu aucune aide de leur enseignant mais disposent de tous les outils dont ils peuvent avoir besoin. Ils travaillent en groupes librement formés, discutent et défendent les solutions proposées puis remettent un seul exemplaire de solution. Ayant obtenu de bons résultats, la classe de CM a participé à la finale sous la surveillance d'une personne extérieure à l'école afin de garantir la passation dans les conditions prévues. A l'issue de cette finale, notre classe est donc monté sur la deuxième marche du podium."




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer