AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeRadars : le nombre de PV en forte hausse à Villefranche

Radars : le nombre de PV en forte hausse à Villefranche

On les distingue à peine dans le paysage urbain, et certains ne les remarquent même pas du tout.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Mais les radars de la police nationale sont d'une grande efficacité. Embarqués à bord d'un véhicule banalisé, ils sont positionnés en bordure des voies au potentiel le plus accidentogène de l'agglomération caladoise.
"Nous disposons de quinze points de contrôle répertoriés sur la circonscription, qui englobe Villefranche, Gleizé, Arnas et Limas. Ce sont des lieux déterminés sur la base de nos constatations, parfois aussi à la demande des élus locaux", explique Bertrand Pic, commissaire de police à Villefranche. "On peut citer les boulevards Burdeau et Edouard-Herriot à Villefranche, La Chartonnière sur la RD306, ou encore la route de Longsard à Arnas, ajoute M. Pic. Ce sont des axes rectilignes où il n'est pas rare de voir les automobilistes atteindre 80 ou 90 km/h au lieu de 50 km/h, ce qui fait courir un danger aux cyclistes, piétons, poussettes, plus qu'à l'automobiliste d'ailleurs."
Si le nombre de contrôles opérés dans l'agglomération de Villefranche a sensiblement augmenté en 2012 (146 au 15?novembre contre 126 pour l'ensemble de l'année 2011), le chiffre du nombre de procès-verbaux envoyés aux automobilistes a pour sa part explosé?: 8?319 au 15 novembre contre 5?095 pour l'ensemble de l'année 2011.

Renforcement des contrôles en 2013

Quels comportements se cachent derrière ces chiffres qui posent question ? Le commissaire Pic avance plusieurs hypothèses : "En ville, je pense qu'il existe un manque d'intérêt et d'attention des personnes pour la conduite. Il s'agit souvent de trajets courts, répétitifs", analyse-t-il.
Pour tenter de faire évoluer les comportements, Bertrand Pic annonce un nouveau renforcement des contrôles vitesse pour le début de l'année 2013 : "On va développer les contrôles avec radars débarqués, afin de multiplier les points de positionnement possibles. Je souhaite par ailleurs mettre en place des contrôles avec interception en collaboration avec les motards de Lyon, ou encore grâce à des équipages mixtes avec la police municipale". Objectif affiché, entrer davantage en contact direct avec les contrevenants. "Nous pourrons discuter avec les automobilistes. D'ailleurs, dans les premiers temps, il n'y aura pas forcément sanction. Je n'exclus pas de procéder à des contrôles à visée pédagogique", achève le commissaire Pic.

Julien Verchère

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?