AccueilBEAUJOLAISQuand Régnié-Durette attirait les stars de la chanson française

Quand Régnié-Durette attirait les stars de la chanson française

Pendant 25 ans, le comité des fêtes a réussi le pari d'accueillir nombre de stars.
Quand Régnié-Durette attirait les stars de la chanson française

BEAUJOLAIS Publié le ,

Dans les années 60, le comité des fêtes de Régnié-Durette, présidé par Vincent Agatensi, "ronronnait" et lorsqu'en 1966 Charles Péchallat a monté une section jeunes et a eu l'idée de faire venir une vedette pour la Nuit du vin, certains ont tout d'abord eu peur. Pour assurer le financement et faire un fond de caisse, chaque jeune versait une cotisation tous les mois.

Par le biais du comité des fêtes du Beaujolais, ils ont été mis en relation avec un impresario, M. Duc, afin d'organiser le premier concert.

Et c'est Pierre Perret en 1967 qui s'est produit sur l'ancien terrain de basket plein à craquer. D'ailleurs, l'artiste, ayant apprécié le beaujolais et lui ayant fait honneur, avait dû se reposer chez Charles Péchallat avant d'attaquer son tour de chant !

En 1968, le comité a désigné Charles Péchallat comme président et l'aventure a continué, avec des chapiteaux de plus en plus grands. Pour les jeunes, participer à l'organisation était une façon de s'évader. D'ailleurs, c'est toute la population qui prenait part à l'événement.

L'artiste était choisi huit à neuf mois avant la date de la Nuit du vin. Puis les membres du comité, à bord d'une traction décorée avec des adhésifs annonçant le nom de la vedette, sillonnaient tout le Beaujolais et les alentours pour coller les affiches et distribuer des tracts.

A l'époque, le prix d'entrée était trois fois moins cher qu'à Lyon, mais d'année en année les artistes sont devenus plus gourmands.

Chaque année, la Nuit du vin réunissait entre 2 000 et 4 000 spectateurs.

Pierre Perret, Joe Dassin, Gérard Lenormand, Hervé Villard, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Michel Polnareff, Adamo, Mike Brant, Gilbert Bécaud, Patrick Sébastien, Mireille Mathieu, Michèle Torr, C. Jérôme, Michel Sardou, Sacha Distel, Sim… la liste est longue de ceux qui ont fait le bonheur de la belle équipe solidaire du comité et des nombreux spectateurs de l'époque.

Article tiré du supplément Les 100 histoires en Beaujolais - Val de Saône édité en 2015.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?