Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Piste auto-école à Saint-Georges-de-Reneins : une nouvelle approche pédagogique

le - - A la une

Commencer par acquérir les automatismes nécessaires à la maîtrise du véhicule : ce projet a vu le jour dans la tête de Thierry Revoyre, formateur et enseignant de formateurs, propriétaire de l'auto/moto école Vallée Formation à Villefranche, à Châtillon-d'Azergues et de l'auto-école du Bois-d'Oingt.

Sa conviction est qu'il était possible d'augmenter le rendement et la qualité pédagogique en permettant à l'élève d'apprendre et d'évoluer en toute autonomie loin du stress de la route dans un premier temps. "Notre piste auto permettra au conducteur totalement inexpérimenté de se mettre en questionnement dans un environnement sécurisé, puisque chaque véhicule est équipé d'un système embarqué qui permet le freinage immédiat à distance par le moniteur. Une progression de cinquante-deux exercices ludiques sera pratiquée sur la piste, répondant chacun à un objectif opérationnel, avec des critères et chronométrés, ce qui permettra également à l'élève d'auto-évaluer sa maîtrise du véhicule. Je vais avoir le plaisir de tester rapidement cette méthode avec mes élèves déjà en cours d'apprentissage", précise Thierry Revoyre. Virage, accélération et freinage, toutes manœuvres, démarrage en côte, soit huit à douze heures de conduite sur piste pour apprivoiser et faire de ces gestes quotidiens des automatismes, avant même de s'intégrer dans la circulation.

Faire baisser le coût global du permis

Le projet répond également au vrai problème économique qu'est le coût du permis. A l'heure où l'apprentissage nécessite aujourd'hui souvent plus de trente-cinq leçons de conduite à 45 euros de l'heure, et un second passage à l'examen plusieurs mois après la première tentative avec une surenchère de leçons, cette méthode promet un gain de cinq à dix heures en nombre de leçons, ainsi qu'une baisse du coût de l'heure sur piste, qui pourrait descendre à 35?euros puisqu'il sera possible au moniteur auto-école de gérer deux véhicules en simultané sans perdre en qualité d'enseignement.
Le concept est déjà éprouvé depuis quelques années, et avec succès, sur une piste privée par une auto-école basée à Thonon-les-Bains qui a directement inspiré M. Revoyre. Mais le projet était loin d'être gagné dans la région, faute de terrain essentiellement, mais également à cause de son coût. L'implication de la municipalité de Saint-Georges et la mise à disposition de terrains maraîchers pour l'implantation de l'infrastructure, les efforts de la société Eiffage Beaujeu qui réalisent les travaux, le soutien du Motoball Club reneimois et la passion de Fleur Delorme pour le montage du projet lui ont permis de voir enfin le jour.

Corine Vérité
Correspondante locale de presse




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer