AccueilSPORTSBasket-ballNationale 2 / Pierre-Olivier Croizat : "Ne pas reproduire les mêmes erreurs"

Nationale 2 / Pierre-Olivier Croizat : "Ne pas reproduire les mêmes erreurs"

Après la défaite à Joeuf-Homécourt (79-57), l’entraîneur Pierre-Olivier Croizat de Beaujolais Basket nous livre ses impressions avant le prochain, contre le leader Recy, ce samedi 19 mars, à Quincié-en-Beaujolais.
Nationale 2 / Pierre-Olivier Croizat : "Ne pas reproduire les mêmes erreurs"

SPORTSBasket-ball Publié le , Maximilien Remuet

La frustration de Pierre-Olivier Croizat après Joeuf-Homécourt

"On a très mal démarré la rencontre. On s’est fait cueillir à la gorge dès le début. Les dix points d’écart à la fin du premier quart-temps nous ont beaucoup pénalisé et on n’a jamais vraiment réussi à revenir. On savait que Joeuf joue son maintien à chaque match. Ils ont mis beaucoup d’engagement, ils nous ont sortis de nos espaces de jeu, ils nous aussi perturber dans nos transitions de passes et ils nous ont mis en difficulté sur les rebonds. Il y a de la frustration, surtout de n'avoir jamais pu rivaliser. Cependant, ce n’est pas un match à oublier. Il faut s’en servir pour ne pas reproduire les mêmes erreurs".

Recy, le gros défi à domicile

"Recy est leader de la poule et il n'est pas là par hasard. C’est une équipe que personne ne voyait venir. Au final, nos futurs adversaires sont capables de rééditer match après match leurs performances. Ils sont parfaitement structurés et ils jouent le meilleur basket de la poule. Il faudra donc les perturber, mais ce ne sera pas simple car ils ont un niveau de confiance énorme. Ce que je crains le plus, c’est leur dynamique collective. Leur meneur de jeu réalise une très grosse saison. Mais outre l’aspect individuel, collectivement, chaque joueur est à sa place. Ils récitent un basket impressionnant et je le répète mais ce n’est pas un hasard s'ils ne comptent que quatre défaites après la 21ème journée de championnat".

Maximilien Remuet - Correspondant local de presse

Qui arrêtera Prissé ?

Enchaîner, sans se poser de questions et prendre le bon wagon dans la dernière ligne droite. Tel était l'état d'esprit de l'ES Prissé-Mâcon, avant de recevoir les Alsaciens du WOSB, plutôt friables hors de leurs bases. Le moins que l'on puisse dire est que les Prisséens ont tenu leur rang dans leur salle, avec une 8e victoire. Un succès99-84, bâti rapidement, face à des visiteurs en manque de banc. Avec dix points d'avance à la pause, la cause prisséenne était entendue. Les hommes de Fred Brouillaud terminaient en quasi roue libre, portés par le trio Nehlig-Simovic-Mbelo. Sixièmes au classement avec un match en moins, les Tango auront l'occasion de confirmer à Juvisy, samedi 19 mars, avant le derby choc contre l'équipe de Pierre-Olivier Coizat Beaujolais Basket, samedi 2 avril.

Jean-Louis Navarro - Correspondant local de presse

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?