Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Philippe Lacondemine, la disparition d'une figure du Beaujolais

le - - Viticulture

Philippe Lacondemine, la disparition d'une figure du Beaujolais
JULIEN VERCHÈRE / photo d'archives - Philippe Lacondemine allait avoir 70 ans dans quelques jours.

Président emblématique de la cave de Quincié-en-Beaujolais de 2000 à 2012, également conseiller régional de 2010 à 2015, Philippe Lacondemine est décédé lundi à l'âge de 69 ans.

La nouvelle est tombée il y a quelques heures via le réseau social Twitter. Philippe Lacondemine, figure du Beaujolais depuis un quart de siècle, est décédé subitement lundi. Né le 13 mai 1949, il allait fêter ses 70 ans dans quelques jours.

Né à Beaujeu et enfant viscéral du Beaujolais dont il était un grand défenseur, Philippe Lacondemine a tracé un chemin de vie étroitement lié à la cave coopérative de Quincié-en-Beaujolais. Vigneron, il en fut d'ailleurs un administrateur dès 1973. Mais c'est surtout trente ans plus tard qu'il a marqué la structure de son empreinte, assumant la présidence de 2000 à 2012, à l'heure des grandes mutations et notamment de la fusion avec la cave de Bully.

Personnage controversé mais déterminé, Philippe Lacondemine ne s'était pas fait que des amis dans la région en raison notamment de son engagement politique. Simple conseiller municipal puis adjoint au maire dans les années 80 et 90 à Quincié, il s'était réellement lancé dans le grand bain en 2010, élu au conseil régional Rhône-Alpes sur la liste de Jean-Jack Queyranne. Un ralliement à la Gauche observé par beaucoup d'acteurs locaux sous le prisme de l'opportunisme pour celui qui se qualifiait lui-même de centriste.

LA CUVÉE PIVOT, UN PEU SON BÉBÉ

Elevé au rang de chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur en 2016, ce passionné de cyclisme n'exerçait plus de fonction élective ou représentative depuis 2015. Ce qui ne l'empêchait pas de rester très présent dans l'univers d'Agamy (du nom de la cave coopérative née des fusions entre Quincié, Bully, Vignerons foréziens et Monts du Lyonnais), à l'image de son implication dans l'organisation de la sélection annuelle de la cuvée Bernard Pivot, un événement qu'il avait initié en 2011 et qui lui tenait beaucoup à coeur.

J.V.

​Philippe Lacondemine en 2016, décoré de la Légion d'honneur par Jean-Jack Queyranne.

L'homme avait initié la tradition de la sélection de la cuvée Bernard Pivot, ici en 2015.



Plus d'informations dans notre édition papier à paraître jeudi.




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide