AccueilACTUALITESPénurie de carburants : à Villefranche des files d'attente jusque tard dans la soirée

Pénurie de carburants : à Villefranche des files d'attente jusque tard dans la soirée

A Villefranche, difficile de se ravitailler en carburants lundi 10 octobre. Jusque tard dans la soirée il fallait une bonne trentaine de minutes aux automobilistes avant de pouvoir faire le plein.
22 h 45 il reste encore une dizaine de voitures dans la file d'attente de la station-essence Auchan Villefranche.
Alexandre Bonnet - 22 h 45 il reste encore une dizaine de voitures dans la file d'attente de la station-essence Auchan Villefranche.

ACTUALITES Publié le ,

Villefranche-sur-Saône n'est pas épargnée par la pénurie de carburants qui sévit actuellement sur l'Hexagone. Lundi soir, les automobilistes présents à la station-essence d'Auchan ne s'attendaient d'ailleurs sûrement pas à croiser autant de monde.

Il est 22 h 30 passé, les commerces caladois sont fermés depuis un bon moment déjà, les rues sont désertes, seul le parking d'Auchan tourne encore à plein régime. Une quinzaine de voitures attendent patiemment de savoir si l'unique pompe qui marche encore pourra leur servir un peu d'essence.

Difficile de se ravitailler dans le Beaujolais

Dans la file, Sébastien à bord de sa Clio III tourne depuis déjà 40 minutes pour essayer de trouver le précieux sésame. "J'ai fait déjà toutes les stations de la ville" désespère le Beauregardien. Plus loin dans la queue Adrien essaye de compléter son plein, il espère trouver les quelques litres lui permettant de retourner sur son lieu de travail mercredi. Après une trentaine de minutes il réussit à remplir son réservoir. Ce coup de chance ne profitera pas à tous les conducteurs présents lundi soir.

Il n'y a plus de gazole et Didier qui a écumé toutes les stations du Beaujolais ne pourra pas faire le plein de sa 208 à Auchan. Il ne lui reste plus que les dernières gouttes de sa réserve pour effectuer ses trajets quotidiens. "J'ai déjà fait toutes les stations du coin. Villefranche, Saint-Georges, Belleville, je n'ai rien trouvé", souffle-t-il.

La CGT TotalEnergies a voté la reconduction de la grève des raffineries jusqu'au 11 octobre. Le retour à la normale n'est donc pas prévu pour ce mardi. Actuellement en France, près de 30 % des stations-essences souffrent de ce manque de carburants.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?