AccueilACTUALITESEconomiePôle emploi : des formations selon les besoins des entreprises

Pôle emploi : des formations selon les besoins des entreprises

Alors qu'il a été enregistré une augmentation du chômage de près de 9?% en un an concernant les adultes sur le territoire dépendant du Pôle emploi de Villefranche*, des dispositifs et des plans d'actions sont mis en place pour tenter d'éradiquer tout du moins en partie cette augmentation significative.

ACTUALITESEconomie Publié le ,

"Il s'agit tout d'abord d'accompagner au mieux les demandeurs d'emploi en adéquation avec le marché du travail sur notre territoire, délivre Corinne Nicolas, directrice du Pôle emploi Villefranche. "Nous faisons un point précis sur les compétences de la personne en lien avec les métiers porteurs et dominants que sont actuellement les services à la personne, le commerce, la santé, le bâtiment et la logistique. Nous regardons en local quels sont les mouvements d'embauches et les métiers où les recrutements sont les plus nombreux afin de permettre aux demandeurs d'emploi de retrouver au plus vite un travail". En fonction des métiers porteurs, des actions de formation peuvent être engagées. La Région Rhône-Alpes, les branches professionnelles et le Pôle emploi ont la possibilité "d'acheter" des places de formation pour apporter des qualifications supplémentaires aux personnes privées d'emploi ou leur apprendre un nouveau métier, et ce quel que soit leur âge. "Mais ce sera toujours en fonction des besoins des entreprises sur notre territoire", insiste la directrice de Pôle emploi Villefranche. Par ailleurs, des actions d'informations et de soutien ont été renforcées en direction des entreprises qui recrutent et qui n'ont pas de DRH. "Nous les guidons dans leur démarche", indique la directrice de Pôle emploi. Contrats de génération?: la nouvelle mesure se met en place Autre mesure sur laquelle planche le Pôle emploi : le contrat de génération. Il s'agit d'un dispositif d'aide à l'emploi visant à créer des binômes jeune (-26 ans) /senior (+ 57 ans) pour encourager des jeunes et garantir le maintien dans l'emploi des seniors, tout en assurant la transmission des compétences. Ce dispositif prévoit une aide financière pour toute embauche effectuée par les PME sous certaines conditions. "Nos conseillers font connaître cette nouvelle mesure auprès des entreprises en Beaujolais", délivre Corinne Nicolas. D'autant plus que les entreprises de plus de cinquante salariés ou appartenant à un groupe doivent avoir signé l'accord collectif ou le plan d'action avant le 30 septembre. Celui-ci définit la stratégie de l'entreprise par rapport à ce dispositif. Enfin un forum de recrutement "inversé" se tiendra mardi 17?septembre à Villefranche (voir ci-dessous), une formule originale où cette fois-ci les demandeurs d'emploi seront aux manettes.

Laurence Chopart

* Il couvre plusieurs cantons sauf Belleville, Beaujeu, Monsols.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?