AccueilVAL DE SAONERégion de BellevilleOdenas : parking, arbres et arbustes sur deux parcelles communales

Odenas : parking, arbres et arbustes sur deux parcelles communales

L'acquisition aura coûté 26 000 € à la municipalité.
Odenas : parking, arbres et arbustes sur deux parcelles communales
© David DUVERNAY

VAL DE SAONERégion de Belleville Publié le ,

Route de Charentay et route de Beaujeu, des vignes ont récemment été arrachées le long de la chaussée. Deux arrachages qui ne sont pas passées inaperçues et pour laquelle la municipalité d'Odenas a joué un rôle important en acquérant une partie de ces parcelles concernées.

La première se situe entre les routes départementales de Beaujeu et Saint-Lager, le long de la crèche La Galipette et du parking communal. D'une superficie de 839 m², cette portion (dix rangs arrachés) de la parcelle a été cédée par Marie-Claude Burdin, le restant ayant été acquis par Emmanuel et Nadège Fellot, vignerons à Rivolet et déjà producteurs de Brouilly sur la commune.

Y seront plantés des arbres fruitiers et une haie paysagère locale, servant ainsi de zone tampon entre la crèche et la parcelle de vigne. "Nous espérons pouvoir financer ces plantations grâce au Marathon de la biodiversité de la Communauté de commune Saône Beaujolais. Ces arbres seront les bienvenus car nous en manquons sur la commune", complète la maire Evelyne Geoffray.

© David DUVERNAY

Un parking nécessaire

La seconde, acquise auprès du domaine du château de Pierreux, s'étend, elle, sur 1 925 m² et longe le parking en face de la salle des fêtes, route de Charentay. Cet espace communal sera aménagé en aire de stationnement, soit 40 places de parking supplémentaires, en épi (un seul sens de circulation), "sur du gravier et non du goudron". Selon l'édile, "cet aménagement est nécessaire notamment pour les associations qui organisent des manifestations importantes. Il y a un besoin urgent que ces travaux débutent rapidement".

Pour ces deux acquisitions, Evelyne Geoffray annonce un montant total de 26 000 € pour l'achat des deux terrains, inscrits en dépenses d'investissement. "Les coûts liés à l'aménagement de ces terrains feront, eux, l'objet d'une décision modificative et possiblement d'un emprunt de la commune", précise-t-elle.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

Journal du 02 juin 2022

Journal du02 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?