AccueilACTUALITESNouvelle alerte à la pollution de l'air activée dans le Rhône

Nouvelle alerte à la pollution de l'air activée dans le Rhône

Dix jours après une première alerte, une nouvelle mesure a été prise par la préfecture alors qu'un épisode est en cours dans le département.

ACTUALITES Publié le ,

Un épisode de pollution de type combustion (polluant PM10) est en cours depuis ce lundi dans le bassin Lyonnais/Nord-Isère. Ce qui a conduit le préfet du Rhône a activé le niveau information-recommandation pour l’ensemble du département du Rhône et de la Métropole de Lyon au regard de cet épisode de pollution atmosphérique.

Dans son communiqué, la préfecture a listé plusieurs recommandations, à la fois sanitaires et comportementales.

Recommandations sanitaires

Pour les populations vulnérables, il est recommandé de limiter les déplacements sur les grands axes routiers et leurs abords aux périodes de pointe et de limiter les activités intenses (physiques et sportives dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.

S’agissant des populations sensibles, il est recommandé de limiter les sorties durant l’après-midi et de limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air.

Recommandations comportementales

Les deuxièmes recommandations, d'ordre comportemental, doivent concourir au rétablissement d’un air de qualité. Il est recommandé d'arrêter d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint et les groupes électrogènes. La maîtrise de la température du logement reste un point important, autant que l'utilisation des modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants (vélo, transports en commun, co-voiturage). Il ne faut pas non plus hésiter à faciliter le télétravail ou à adapter les horaires de travail en ce qui concerne les entreprises.

Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, il faut éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille-haies…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ;

Un abaissement de sa vitesse de circulation est recommandé. Enfin, les industries et les agriculteurs sont également concernées par cette alerte. Les premiers cités doivent "mettre en œuvre des dispositions de nature à réduire les rejets atmosphériques, voire réduire l'activité". Les seconds doivent "reporter l'écobuage ou pratiquer le broyage et suspendre les opérations de brûlage à l'air libre de sous-produits agricoles".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?