AccueilACTUALITESNouveau préfet : "Villefranche reste sous-préfecture"

Nouveau préfet : "Villefranche reste sous-préfecture"

Michel Delpuech, préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône, multiplie les déplacements et les rencontres depuis sa prise de fonction le 1er avril 2015.

ACTUALITES Publié le ,

Il était ainsi à Villefranche vendredi dernier. Au programme de ce court déplacement depuis Lyon, une rencontre avec les agents de la sous-préfecture, un rendez-vous avec le monde judiciaire, puis une entrevue avec le député-maire Bernard Perrut.

"Du Beaujolais, je connais seulement un peu les étiquettes. J'ai l'œil neuf et vierge du nouvel arrivant", a-t-il glissé dans un sourire, avant de s'attarder sur les grands enjeux. "Il y a d'abord tout ce qui est lié aux missions régaliennes, de la reconquête républicaine de certains territoires à la politique du logement, de la sécurité publique aux politiques liées au développement durable. Quant à la nouvelle organisation territoriale, avec la création de la métropole, elle représente un choix d'avenir, audacieux, ambitieux. Réussir cette réforme, c'est un vrai challenge. L'exemple de Lyon va être très observé."

Pour l'Etat, "le sujet est réglé"

L'Etat est là pour accompagner ces grandes mutations tout en étant présent dans la proximité, a souligné Michel Delpuech. "L'équilibre des territoires, c'est l'un des grands enjeux des politiques publiques. L'Etat doit être aussi présent sur le territoire de la métropole que sur le reste du Rhône. Ici, les points d'appui principaux, ce sont la sous-préfecture et le sous-préfet", a-t-il ajouté.

La place de Villefranche dans cette architecture générale semble clarifiée. "Juridiquement, la circonscription c'est le Rhône. Le Conseil d'Etat l'a rappelé. Le chef-lieu, c'est Lyon. Il n'y a pas deux préfets, un pour la métropole et un autre pour Villefranche. Cette dernière reste sous-préfecture, mais à territoire élargie avec deux fois plus de communes et d'habitants. Le sujet est réglé pour l'Etat. La question du conseil départemental et de son siège à Villefranche ou ailleurs, c'est autre chose", a expliqué le nouveau préfet. Bernard Perrut, qui disait attendre une position claire de la part de l'Etat sur ce sujet, est donc fixé.

Julien Verchère

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?