AccueilACTUALITESViticultureNicolas Boudeau a été sacré meilleur gamay du monde en 2022

Nicolas Boudeau a été sacré meilleur gamay du monde en 2022

Son brouilly 2020 tout juste sacré meilleur gamay du monde lors du concours international du gamay 2022, Nicolas Boudeau nous a délivré sa réaction, à chaud.
Un portrait de Nicolas Boudeau devant ses vignes
© Domaine Nicolas Boudeau - Un portrait de Nicolas Boudeau devant ses vignes

ACTUALITESViticulture Publié le ,

L'émotion était palpable dans la voix de Nicolas Boudeau. Ce matin, le viticulteur d'Odenas a vu son brouilly 2020 être sacré meilleur gamay du monde lors du concours international du gamay 2022, organisé au Centre de congrès de Lyon. Rendez-vous pris par téléphone, il nous a donné son sentiment sur cette reconnaissance ultime. Un titre qui reste donc en Beaujolais, après celui obtenu par David Béroujon en 2021.

Quel est votre sentiment, à chaud, alors que vous venez de voir votre cuvée sacrée meilleur gamay du monde ?

J'ai un petit peu de mal à atterrir. C'est un sentiment de fierté. Je suis content et surpris à la fois. Ça récompense tout le travail que l'on a fait jusqu'ici. On sait que lorsqu'on présente un échantillon à ce type de concours, on peut sortir à tout moment. Mais j'ai un petit peu de mal à réaliser.

Vous avez l'habitude de ce concours ?

J'y participe régulièrement, oui. J'ai déjà présenté des cuvées par le passé avec des médailles d'or et d'argent auparavant.

Parlez-nous de cette cuvée 2020. On sait qu'il s'agit d'un millésime de grande qualité qui risquait une fois encore de sortir...

Elle a été tout à fait exceptionnelle en termes de richesse. On a essayé d'atteindre la maturité optimum, avec des parcelles de vieilles vignes qui ont presque 100 ans. Ça donne des vins riches et complexes, et également des vins de garde. Depuis que je me suis installé, c'est le millésime qui ressort le plus.

Depuis quand êtes-vous installé, justement ?

Je suis viticulteur depuis 2007. J'ai repris l'exploitation familiale du côté de mon épouse. Je suis installé à Odenas, en face du mont Brouilly. J'ai commencé avec 3,5 ha et j'ai eu des opportunités de m'agrandir au fur et à mesure des années pour en arriver aujourd'hui à 13 ha de vignes. Principalement en appellation brouilly et côte-de-brouilly. J'ai aussi un petit peu de vignes en beaujolais villages. Je suis vraiment au coeur de l'appellation brouilly. Au fur et à mesure je développe la vente directe et ce titre va me donner un coup de pouce.

Quel est le programme pour le reste de la journée ?

Pour l'instant je n'ai pas encore réfléchi à tout ça. Je vais être assailli de coups de téléphone, la preuve (rires). J'avais mon programme d'établi pour travaill dans les vignes, mais il y a des chances que ce soit fêté dans la journée avec mes proches.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?