AccueilSPORTSFCVBNational/ À Concarneau et dans le flou, le FCVB jouera "compact"

National/ À Concarneau et dans le flou, le FCVB jouera "compact"

En difficulté sur le plan des résultats et du classement (13e et relégable), Villefranche doit aussi composer avec un match reporté en coupe de France. Pas l'idéal avant d'aller affronter le leader de National, Concarneau, ce vendredi (19 h 30).
Les coéquipiers de Jimmy Nirlo seront face à une nouvelle montagne après avoir été défaits contre une solide équipe de Dunkerque le 12 octobre.
© Franck CHAPOLARD - Les coéquipiers de Jimmy Nirlo seront face à une nouvelle montagne après avoir été défaits contre une solide équipe de Dunkerque le 12 octobre.

SPORTSFCVB Publié le ,

Comme si le flou qui règne autour du début de saison du club et le réel niveau de cet effectif en raison de récurrentes blessures n'était pas suffisant. Actuellement 13e avec dix points, en position de relégable, le FCVB n'a pas non plus pu jouer le week-end dernier lors du 6e tour de la Coupe de France. Et pour cause : un recours avait été déposé par Crest Aouste, adversaire malheureux au tour précédent de Rhône Vallées, qui devait donc affronter Villefranche samedi 15 octobre.

Chose inhabituelle, le recours en question a été accepté et le match sera rejoué ce week-end. Le FCVB navigue donc à vue vis-à-vis de son calendrier, de sa préparation et de l'organisation de ce 6e tour. "Je pense que ce sera un match joué en semaine, a avancé Hervé Della Maggiore, le coach du club, en conférence de presse ce matin. Forcément, ça va faire deux matchs en une semaine, ce n'est pas le top. Maintenant on ne peut pas changer les choses et il faudra s'adapter." L'entraîneur a son idée sur la date potentielle : mercredi 26 octobre, avant un 7e tour qui serait logiquement programmé le week-end du 29-30 octobre.

Au défi du leader Concarneau

Mais c'est vers le National que le regard de HDM se tourne. Restant sur une défaite à domicile contre le deuxième du championnat, Dunkerque, mercredi 12 octobre dernier, les Tigres doivent repartir à l'attaque d'une autre montagne ce vendredi : le leader, Concarneau, à l'occasion de la 10e journée de championnat.

Affronter un tel adversaire dans ce contexte d'incertitude, de blessures et de résultats qui tardent à s'aligner en série, cela a de quoi décontenancer. L'absence de match de coupe, le week-end dernier, a-t-il été vu comme une aubaine ou un coup dur ? "Chacun le perçoit comme il l'entend, lance Della Maggiore. J'aurais aimé jouer pour basculer vite sur une nouvelle série positive. Après, on aurait aussi pu se louper et se mettre en difficulté. Mais ça nous aurait permis de ne pas trop cogiter."

Reste que cela a permis de pouvoir se concentrer plus précisément sur ces irréductibles bretons, de nouveau candidats crédibles à la montée. "C'est une équipe qui a des principes très établis, note l'ancien coach de Bourg-en-Bresse. Peu d'équipes arrivent à les parer. Ils sont sur une lignée depuis l'arrivée de Stéphane (NDLR : Le Mignan, coach de l'US Concarneau). Il va falloir que les joueurs adhèrent à ce qu'on va leur demander." Chose peu fréquente pour celui qui entraîne Villefranche depuis bientôt deux ans, c'est bien sur son adversaire que les séances sont orientées, plus que sur ses propres joueurs.

Tout faire pour stopper Boutrah

"On voit des choses assez récurrentes qui apparaissent dans leur jeu, analyse-t-il. J'aimerais qu'on soit efficaces sur leurs points forts et exploiter leurs points faibles. D'habitude, il y a des aspects que je laisse à Yoann Vivier (NDLR : son adjoint), mais là j'ai aussi pris les choses en main."

Parmi les individualités ciblées, le cas d'Amine Boutrah est particulièrement décrypté. Le milieu offensif de 21 ans est la principale arme offensive bretonne avec quatre buts et trois passes décisives. Ses performances lui ont permis d'être élu joueur du mois d'août en National. "C'est un joueur très intelligent dans ses déplacements, relève HDM. Il arrive à bien se mettre dans les espaces libres pour prendre le ballon. Il percute, fait souvent mal aux défenses et est à l'origine des buts de Concarneau. Il est en train de s'affirmer à ce niveau-là."

Pour Villefranche, le but sera donc de ne pas "trop s'exposer". Le coach souhaite mettre l'accent sur l'aspect défensif pour contrer ce qu'il définit comme un "jeu huilé, avec beaucoup de combinaisons, de joueurs en mouvements et de percussion".

"L'an passé (NDLR : défaite 2-0 le 7 février), on a souffert face à eux malgré l'opportunité d'ouvrir le score et on n'a pas eu la possession alors que d'habitude, c'est notre jeu. Il y a des aspects comme la transition où c'est récurrent qu'on soit en difficulté et coupés en deux. On sera à l'épreuve et on va essayer d'être très compacts. On doit éviter de s'exposer et protéger notre défense", conclut-il.

Quelques retours dans le groupe

Alors qu'il s'était retrouvé décimé en attaque avec seulement Idrissa Ba et le jeune Léo Bouchet, propulsé de R1 au National, Hervé Della Maggiore va récupérer du monde devant. Claudy Mbuyi sera de la partie, même s'il ne sera disponible que "pour un temps de jeu réduit". Medhy Guezoui, qui a joué avec la réserve, est disponible également, tout comme Josselin Gromat. En revanche, Santy Ngom n'est toujours pas remis, tout comme Rémi Bonenfant et Timothée Taufflieb, jugé "encore un peu juste" par le coach. Quentin Martin devrait également intégrer le groupe.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?