AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeNépal : toujours à la recherche de Dorian et Julia

Népal : toujours à la recherche de Dorian et Julia

Près d'une semaine après le séisme qui a meurtri le Népal, on est toujours sans nouvelles d'un jeune couple du Beaujolais.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Dorian Curmi, dont la famille réside à Villefranche, a 24 ans. Julia Merle, originaire de Belleville, 23?ans. Au moment de la secousse, les deux jeunes gens effectuaient un trek dans le "Langtang national park", au sein d'un groupe de onze personnes comprenant des membres de leur famille. Ils se trouvaient sans doute dans une vallée entourée de pics rocheux culminant jusqu'à 7?000 mètres, possiblement entre Ghora Tabela (3?000 m d'altitude) et Langtang village (à plus de 3?500 m). Très proche de l'épicentre, le secteur semble avoir été particulièrement touché par le séisme.

Situé à environ 60 km au nord de Katmandou, le parc national de Langtang attire chaque année environ 10 000 "trekkers" venus du monde entier. En pleine saison, de très nombreux groupes de touristes se trouvaient donc samedi dernier sur les chemins, ou bien dans les différents camps de base et autres "guesthouses". Les villages les plus touchés se trouvant sur l'itinéraire habituel des treks, il est à craindre qu'un certain nombre de touristes figurent parmi les victimes.

Mardi, le journal Le Monde reprenait sur son site internet un témoignage recueilli par le Nepal Times. Des rescapés népalais y racontaient la tragédie vécue à Langtang village, totalement enseveli par une immense avalanche de pierres et de neige mêlés. Selon des témoins, près de 300 personnes auraient péri dans cette seule localité, tandis que d'autres villages ont été affectés par ce type de phénomènes, conséquences directes du séisme. "On espère qu'ils n'étaient pas arrivés jusque là-bas…", souffle Charlotte Jarrix, une amie du couple beaujolais jointe par téléphone. "On ne dort plus depuis samedi. C'est un mélange d'inquiétude et de colère. Le Quai d'Orsay nous avait annoncé qu'ils étaient retrouvés avant de se rétracter, concédant une méprise et s'excusant", ajoute-t-elle. Au même moment, Valentin Curmi, frère de Dorian, fustigeait sur Twitter l'attitude des autorités. "L'ambassade du Népal nous informe qu'il n'y aura plus de recherches françaises dans le "Langtang". UN SCANDALE !"

Les proches des disparus doivent en fait mener leur enquête par eux-mêmes, via les réseaux sociaux principalement. "C'est comme cela que nous avons pu reconstituer leur cheminement, grâce à des contacts via l'agence de trekking à Katmandou, parmi les guides locaux ou encore des militaires népalais", explique Charlotte Jarrix.

De fait, l'espoir que le jeune couple soit sain et sauf demeure important. Hier mercredi, plusieurs dizaines de touristes ont été secourus dans la zone. Et chaque journée qui passe apporte son lot de bonnes nouvelles, des trekkers bloqués et dans l'impossibilité de donner des nouvelles parvenant enfin à se manifester. Leurs familles et amis veulent croire qu'il en sera rapidement de même pour Dorian et Julia.

Julien Verchère

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?