Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Municipales : premier tour dimanche !

le - - Politique

Municipales : premier tour dimanche !
(© Franck Chapolard)

Les dimanches 23 et 30 mars, les électeurs français et européens inscrits sur les listes électorales vont élire leurs conseillers municipaux pour six ans.

Le mode de scrutin varie en fonction du nombre d'habitants de la commune.
Il s'agit d'une élection qui avec la présidentielle mobilise le plus les électeurs. "L'abstention tourne autour de 20 % d'une façon générale en France pour la présidentielle et de 30 % pour les municipales, indique Paul Bacot, professeur de science politique à l'Institut d'étude politique de Lyon.  L'abstention est moins marquée dans les petites communes. Cependant, elle est supérieure dans les communes où il y a des listes uniques."
Selon Paul Bacot, il peut y avoir une sur-mobilisation de l'opposition et une démobilisation du parti au pouvoir. "C'est généralement ce que l'on constate lors des élections intermédiaires. La question de l'ampleur du phénomène cependant reste posée."
Certaines particularités marquent cette année notre territoire, tout d'abord à Villefranche avec cinq listes en présence contre trois en 2008. Pour la première fois une liste "Union démocratique de la diversité" a été constituée sans que l'on connaisse vraiment son positionnement politique.
Le FN revient sur le devant de la scène en présentant un candidat. Le parti frontiste n'avait pas constitué de liste depuis 1995. Pour la première fois une femme va mener une liste (Gauche rassemblée et écologiste). L'UMP et l'UDI seront représentées par le maire sortant. Une autre liste divers Droite du centre et de la société civile est en lice (voir pages 8 et 9).
A Villefranche et il y a six ans, le deuxième tour avait fait l'objet d'une triangulaire serrée. Bernard Perrut (UMP) avait obtenu 35,98 %  des voix, Pascal Ronzière (Divers Droite) 33,58?% et Jérôme Saddier (Union de la Gauche) 30,43 %, avec un taux de participation de 57,61?%, soit moins que le niveau enregistré dans l'Hexagone.
Les votants qui seront répartis dans vingt et un bureaux de vote à Villefranche éliront également les conseillers communautaires. Jusqu'à présent, ceux-ci étaient désignés par le conseil municipal. Désormais, ils sont donc élus au suffrage universel.

Jusqu'à trois listes dans des petites communes - Qui a dit que la politique n'intéresse plus les citoyens??

"Cela fait des décennies que nous entendons cette remarque. Au vu du nombre de candidats, je dirai plutôt le contraire", délivre Paul Bacot. A Pouilly-le-Monial, on compte trois listes, soit un candidat pour dix électeurs. Trois listes sont enregistrées à Montmerle, à Jassans, au Bois-d'Oingt… D'autres communes sont nombreuses à présenter deux listes (Taponas, Cercié, Saint-Georges…). Un phénomène de "démocratie conflictuelle" a émergé dans certaines communes. En effet la tension est montée entre listes adversaires (Régnié, Saint-Jean-d'Ardières… Autant dire que les municipales déchaînent les passions. Elles devraient alors mobiliser les électeurs dimanche.

Laurence Chopart


Ce qu'il faut savoir

Pour les communes de moins de 1 000 habitants, le mode de scrutin ne change pas. Le panachage est autorisé. Les électeurs pourront ajouter ou retirer des noms sur le bulletin de vote. Les électeurs n'éliront pas directement les conseillers communautaires. Pour les communes de moins de  1 000?habitants, seront conseillers communautaires (en fonction du nombre de siège à pourvoir), le maire, les adjoints et les conseillers dans l'ordre du tableau du conseil municipal.
Le mode de scrutin change pour les communes de 1 000 habitants et plus : le panachage (rayer ou ajouter des noms) est interdit (c'est le principal changement de ce scrutin 2014). Les électeurs éliront également un ou plusieurs conseillers communautaires avec un seul bulletin de vote. Deux listes de candidats apparaîtront sur le même bulletin de vote : l'une sur la partie gauche pour l'élection des conseillers municipaux, l'autre partie droite pour l'élection des conseillers communautaires (ces derniers devant obligatoirement être des conseillers municipaux). Ces deux listes sont indissociables?; barrer le nom de conseillers municipaux ou de conseillers communautaires rend le vote nul.
Pour les communes de plus de 3 500 habitants, le mode de scrutin change pour les conseillers communautaires uniquement. Le vote se fera également en faveur des conseillers communautaires. Au moment du vote, deux listes de candidats figureront donc sur le bulletin.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer