Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Municipales : ambiance électrique à Régnié-Durette

le - - Politique

Municipales : ambiance électrique à Régnié-Durette
(D.R.)

Est-ce parce que l'église a deux clochers que les querelles y sont si nombreuses ? Toujours est-il que le village de Régnié-Durette se prépare avec un brin de fébrilité à affronter les prochaines échéances municipales.

Sévèrement critiqué, régulièrement brocardé par une opposition virulente, le maire Françoise Coquillion a décidé de ne pas se représenter.
Une liste née de la majorité sortante et menée par Jany Cancela, actuel adjoint aux finances, serait pratiquement constituée. "Je serai à la tête d'une liste comprenant des adjoints et conseillers comme Catherine Cinquin, Mireille Chambon-Martin, Alain Laforest, Annick Desplaces et Christian Péchard. Il manque simplement une personne", a confirmé au Patriote M. Cancela.
En face, une liste issue du groupe "au service de l'intérêt collectif" serait bouclée "depuis le 15 janvier" selon son chef de file Alain Laforest, qui ne souhaite pas communiquer avant le dépôt officiel les noms de ses co-listiers, à l'exception des "sortants" (Marie-Hélène Labruyère, Alain de Romefort, Philippe Nicod, Alain Bellesort).
N'en déplaise à certains intéressés ("vous pouvez aller voir dans les villages voisins, c'est pire"), Régnié-Durette est le symbole d'une campagne des municipales qui, dans bien des communes, attise les tensions et déchaîne les passions (lire par ailleurs).
On n'occultera pas le fait qu'à Régnié-Durette, tout cela n'a rien de nouveau… Depuis des années, le conseil municipal ressemble à un terrain miné, un champ de bataille où les séances publiques ont parfois duré jusqu'à sept heures !

Le ras-le-bol des habitants

Polémiques sans fin, invectives régulières, enregistrement des débats, la défiance est toujours de mise. Tout cela dans un climat général où coups tordus et intimidations (pneus crevés, courriers anonymes…) répondent aux envolées démocratico-lyriques du blog des deux clochers, plate-forme citoyenne tout autant qu'opéra-web où la population vient nombreuse et anonyme assister à l'épisode quotidien façon "Plus belle la vie".
Alain Laforest rejette la responsabilité de la situation sur la majorité actuelle : "Nous n'avions pas accès à toutes les informations. Ce n'est pas le blog qui a mis le bazar, il dit simplement ce qui n'est pas transparent dans la gestion municipale. Le blog est une caisse de vérité. Sans doute y a-t-il une ou deux personnes qui ont essayé de tirer les ficelles derrière le maire. Mais je ne veux pas juger Françoise Coquillion, je ne veux pas lui tirer des flèches dans le dos au moment où elle s'en va", nuance le candidat.
"Je veux bien accepter les reproches, mais s'ils sont fondés ou étayés. Qu'on m'apporte des exemples concrets de manque de transparence. La commune ne fonctionne pas de façon différente des autres", répond Françoise Coquillion. "Je suis prête à répondre à toute personne venant poser des questions."
Pour l'heure, les deux têtes de listes jouent plutôt l'apaisement. "Notre but n'est pas de polémiquer. Je ne veux pas de guerre entre les deux listes. On veut plutôt construire notre projet, fait de transparence, convivialité et amitié, toutes choses un peu perdues. On ne tirera pas les premiers", assurait M. Laforest. C'était avant l'épisode du PLU… (lire ci-contre). Même son de cloche du côté de Jany Cancela : "Il n'y aura aucune polémique. Ce qui s'est passé concernait plutôt Mme Coquillion personnellement. Si quelqu'un sème la pagaille, ce ne sera pas nous".
La fin de la bataille, certains Durégnatons l'attendent avec impatience. "Le ras-le-bol monte dans la population. Personne n'ose parler des municipales de peur d'être étiqueté comme proche d'un camp ou de l'autre", décrit un habitant. "J'ai la sensation que de plus en plus de gens se détournent de ces débats. Le risque, c'est l'abstention."
Réponse à cette interrogation, et à quelques autres, dans un peu plus d'un mois.

Julien Verchère


Le PLU va-t-il mettre le feu aux poudres ?

Dans un communiqué de presse envoyé mardi au Patriote, les conseillers municipaux appartenant au groupe "au service de l'intérêt collectif" disent "s'indigner des conditions déplorables dans lesquelles le PLU de Régnié-Durette est actuellement préparé". Le plan local d'urbanisme est le document stratégique pour une commune en matière d'aménagement.
"Le projet ne cesse de faire l'objet de changements de dernière minute (…). La mairie, réalisant qu'elle s'est mise dans une impasse, convoque maintenant de façon bousculée des réunions techniques", peut-on lire. "Compte tenu des enjeux du PLU, cette façon de faire est inacceptable. Si le but est d'aboutir au vote d'un projet de PLU bâclé juste avant les élections municipales, les conséquences en seront gravement préjudiciables pour la commune", s'indigne le groupe, indiquant qu'il ne participera pas à ces travaux de préparation. L'opposition menée par Alain Laforest demande la suspension de la préparation du document jusqu'aux élections municipales, "une solution retenue par les communes voisines", assure-t-elle.
"C'est sans doute que ces communes ne sont pas au même stade d'avancement, rétorque François Coquillion. Ici, le PLU est à l'étude depuis plusieurs années. La commission urbanisme a bien travaillé et a organisé ces réunions avec tous les élus municipaux afin qu'ils puissent prendre connaissance avant le vote au conseil", justifie le maire, confirmant que ce vote "interviendrait bien avant les élections municipales", tout en soulignant que le PLU en cours d'élaboration "ne correspondait en rien à une révolution en matière de construction".




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer