AccueilACTUALITESMoustique tigre dans le Rhône : les bons gestes pour éviter sa prolifération

Moustique tigre dans le Rhône : les bons gestes pour éviter sa prolifération

Vecteur de maladie, le moustique tigre arrive dans le Rhône avec les beaux jours. Voici les gestes à adopter pour éviter sa prolifération.
Moustique tigre dans le Rhône : les bons gestes pour éviter sa prolifération
James Gathany

ACTUALITES Publié le ,

Originaire d'Asie du Sud-Est, le moustique tigre s'est répandu sur la planète du fait du commerce international, ses oeufs voyageant en même temps que les marchandises. L'insecte peut être vecteur de potentielles maladies virales telles que le chikungunya, la dengue ou le virus Zika. Pour freiner sa prolifération, plusieurs gestes simples sont à adopter. Dans le département du Rhône, 67 communes sont considérées comme coloniséespar le moustique tigre (Aedes albopictus). L'insecte, reconnaissable à sa petite taille et aux écailles blanches présentes sur sa tête, son thorax et ses pattes, est aujourd’hui implanté dans plus de 100 pays sur les cinq continents.

Rhône : comment lutter contre le moustique tigre ?

Bien qu'il ait colonisé une bonne partie de la planète, le moustique tigre n'est pas un grand voyageur : il se déplace et pique dans un rayon de 25 à 50 mètre autour de son lieu de naissance. Comme de nombreux autres insectes, la première partie de sa vie est aquatique, les femelles peuvent pondre jusqu'à 200 oeufs au cours de leur vie, qui au contact de l'eau vont rapidement évoluer en larves.

Pour lutter contre les moustiques tigre et stopper leur développement, il faut donc couper à l'espèce tout accès à de l'eau stagnante et vider tous les récipients :

  • les coupelles ;
  • les pots de fleurs ;
  • les sceaux ;
  • les vases ;
  • les pieds de parasol ;
  • les pneus usagés ou encombrants situés en extérieur.

Il est également recommandé de couvrir toutes les réserves d'eau (citernes, bassins, piscines hors d'usage) et de vérifier le bon écoulement des eaux dans les gouttières.

À noter que contrairement à son cousin le moustique commun, le moustique tigre est un insecte diurne et non nocturne : son pic d'activité se situe en fin de journée. Si vous en repérez autour de vous, il est possible de signaler sa présence sur le portail de l'Anses.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?