AccueilSPORTSAutres sportsMoto : le Tati team Beaujolais fait le bilan

Moto : le Tati team Beaujolais fait le bilan

L'écurie de moto organisait une soirée de clôture de sa saison, mardi 15 novembre, en présence de ses partenaires. L'occasion d'évoquer les résultats de l'année et les objectifs pour 2023.
Les jeunes autour de leur entraîneur, Julien Enjolras.
© Isabelle MARTIN-SIBILLE - Les jeunes autour de leur entraîneur, Julien Enjolras.

SPORTSAutres sports Publié le ,

C’est à l’École des grands, le restaurant de Villefranche-sur-Saône, que le Tati team Beringer Racing a reçu ses partenaires, amis et bénévoles pour partager avec tous la soirée de clôture d’une saison particulièrement brillante en terme de résultats.

Depuis sa création en 1996, le Tati Team Beaujolais se targue d'une vision ambitieuse de la compétition, des valeurs de partage et de travail, avec pour objectif d’aller le plus haut et le plus loin possible et de faire rayonner sa conception de ce sport éminent auprès de ses collaborateurs, ses partenaires et ses fans.

Ce sont toutes ces valeurs qui ont mené les coureurs, cette année, à une 4e place aux Championnats du monde d’endurance moto avec une 2e place ; Baptiste Enjolras a remercié tout particulièrement les 25 personnes qui gravitent constamment autour des pilotes tout au long des semaines de compétition et dont la collaboration est essentielle à leur réussite.

© Isabelle MARTIN-SIBILLE

Le mini OGP comme objectif en 2023

Cette participation à ce championnat est une grande fierté pour toute l’équipe, qui a œuvré sans relâche tout au cours de cette saison exceptionnelle, malgré une grosse désillusion en fin de circuit due à un grave problème mécanique : "Ce fut pour tous une course magique !"

Julien Enjolras, pilote moto pendant 25 ans, en retraite de la course depuis l’année dernière, s’occupe désormais du Tati team junior et des six jeunes pilotes de l’équipe âgés de 8 à 11 ans qui ont participé cette année aux championnats de France ainsi qu’aux championnats de la ligue et qui sont promus sans aucun doute à un brillant avenir ; leur objectif : remporter le mini OGP 2023, une compétition de motos vitesse pour jeunes pilotes.

Parmi ces jeunes, un champion de France, Adam Trojanoski, va bientôt recevoir un trophée de la mairie de Villefranche. La compétition pour eux débute à l’âge de 7 ans, mais la plupart ont déjà enfourché un engin dès l’âge de 3 ans. Également une mention spéciale à Loris, 19 ans, qui a commencé ce sport à 6 ans et qui termine 6e du championnat.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?