AccueilVILLEFRANCHEÇa bouge dans l'aggloMontmelas : la chapelle Saint-Bonnet fait peau neuve

Montmelas : la chapelle Saint-Bonnet fait peau neuve

Projet mené à la fois par la commune, une association locale et la Fondation du patrimoine, la restauration du bâtiment avance. Avec, dans le viseur, l'idée d'ouvrir au public cet édifice de style roman.
La chapelle cernée d’échafaudages durant les travaux.
©Claire Hervé - La chapelle cernée d’échafaudages durant les travaux.

VILLEFRANCHEÇa bouge dans l'agglo Publié le , Valérie Blet

"Il y a quatorze ans que des élus du conseil municipal de la commune de Montmelas-Saint-Sorlin s’intéressent à l'état de la Chapelle Saint-Bonnet", rappelait Antoine Gouraud, président d'Autour de la Chapelle Saint-Bonnet, en ouverture de la 2e assemblée générale de l'association en présentiel après la pandémie.

En février 2018, l'étude préalable aux travaux de restauration était remise au maire et la recherche de financements débutait .Le 20 juin 2019, l'assemblée générale constitutive de l'association avait lieu, à l’issue d’une mission portée par Valérie Blet avec un comité de pilotage d’élus, menant à la création de l'association Autour de la Chapelle Saint-Bonnet, et ce, après plusieurs mois de rencontres avec les habitants et les acteurs locaux pour la collecte d’informations utiles à la réhabilitation d’un tel patrimoine.

©Valérie BletLe nouveau conseil d'administration de l'association Autour de la chapelle Saint-Bonnet, élu avant l’été.

Surtout, une convention tripartite signée entre la mairie, l’association et la Fondation du patrimoine permettait d’inscrire le projet dans un cadre notoire et reconnu pour le soutenir. "Si le premier rôle était dévolu à la recherche de compléments financiers de ceux obtenus par la commune par le jeu des subventions publiques (Drac, Région, Département, Agglo), l’association peut se targuer d’avoir récolté 17 000 €, abondés de 15 000 € de la Fondation, soit 32 000 €dédiés à la première tranche de travaux, en liaison avec la Fondation du Patrimoine, a ajouté le président investi. "Par la suite, notre objectif est de contribuer au rayonnement historique, patrimonial, culturel, touristique de la chapelle, ainsi qu’aux activités de sport nature, de par sa situation géographique remarquable, et ce, dans le respect de sa préservation et de la valorisation de tout élément patrimonial en lien avec elle".

Des activités de soutien ont pu être menées sur 2020 et 2021 malgré le contexte sanitaire, comme la mise en place de deux panneaux annonçant la restauration de la Chapelle ; le sondage archéologique par l'INRAP en août2021, des animations lors des Journées du patrimoine (JEP).

Le chantier de la Chapelle

Après quelques mois de retard, le chantier de restauration a démarré en janvier ; actuellement, des échafaudages entourent encore la chapelle. Un éboulement dans le mur nord-ouest de la tour s’est produit en début d'intervention de l'entreprise Conte, en charge de la maçonnerie et de la restauration des murs, avec pour conséquence un ouvrage plus conséquent que prévu, portant la fin des travaux extérieurs de septembre à octobre.

Lancer le diaporama6 photos

En février, l'Inrap intervenait cette fois sur le bâti pour aider à dater la chapelle et leur construction. Avec les murs désormais consolidés, les travaux se poursuivent, avec l’entreprise Bourgeois pour les charpentes et couvertures, Menuiserie et Compagnon pour la menuiserie bois, Vitrail Saint-Georges pour les vitraux et serrureries et l’entreprise Chomel pour le paratonnerre. Par ailleurs, le Syder a entrepris les travaux pour illuminer la Chapelle la nuit, sur le budget communal.

Agir pour réaliser l'animation en 2022 et au-delà

Dans le cadre du développement du tourisme en Beaujolais, l’association Autour de la chapelle vise une intégration du site avec les différents partenaires et, à terme, une offre de prestations pour les familles, en concertation avec la municipalité et les ressources touristiques actuelles et voisines, comme le sentier nature pédagogique de l’école, le Château de Montmelas, l'auberge du village ou les vignerons.

Du fait de sa localisation, la chapelle Saint-Bonnet constitue déjà un but en soi de promenade appréciée de tous. Différents itinéraires de difficultés variées y conduisent et le site offre une vue à 180° sur une étendue portant jusqu’à la plaine de l’Ain et le Bugey, le Mont-Blanc et les Alpes du Buet à l'Obiou, les monts et vignobles du Beaujolais et les monts du Lyonnais. "Nous entreprenons une démarche pour devenir géosite dans le cadre du Géoparc du Beaujolais, ce qui valorisera notre activité. Nous travaillerons avec les acteurs du tourisme du territoire", confirme Antoine Gouraud.

Entre autres projets de valorisation et de fréquentation du site, l’installation d’une double table d'orientation ; une table avait été mise en place entre 1937 et 1940 composée de quatre plaques de cuivre gravées (et conservées), qui présentaient le panorama complet-et de nouveaux panneaux explicatifs, sous réserve, bien sûr, de trouver de nouveaux financements.

Plus d'infos : suivre l’actualité de la chapelle sur la page Facebook Autour de la chapelle de Saint Bonnet. Possibilité de faire un don sur www.fondation-patrimoine.org

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?