AccueilSPORTSAutres sportsMontée des Sarmentelles, les essais du samedi 25 septembre

Montée des Sarmentelles, les essais du samedi 25 septembre

Après une année d'interruption, 139 pilotes se sont retrouvés ce samedi midi sur la grille de départ. La tension était à son comble lors de ces deux premières montées d'essai, à l'issue desquelles Sébastien Godot a pris la tête devant Didier Brun.
Montée des Sarmentelles, les essais du samedi 25 septembre

SPORTSAutres sports Publié le ,

Le temps était au beau fixe ce samedi 25 septembre, et 139 coureurs se sont alignés sur le départ au-dessus de Saint-Didier-sur-Beaujeu.

Après avoir effectué une première montée de reconnaissance non chronométrée, les choses sérieuses ont démarré à 12 h 30. Le coureur portant le numéro 79 n'aura pas la joie de faire la course, il est sorti dès la première montée. Vers 15 h 15, le pilote de l'ASA Beaujolais, Alexandre Rognon, fera un tête à queue sans gravité, suivi par quelques autres, ce qui fera dire au speaker que les pilotes sont à l'attaque et qu'ils veulent faire des chronos dès les essais.

Une première pour beaucoup de pilotes

De nombreuses femmes pilotes étaient à l'honneur ce jour. Les chronos tombent et s'enchaînent, 1.41 941, puis 1.38.999 pour Alain Perraud (70) sur sa nouvelle voiture qu'il inaugure pour cette finale, puis 1.35.803 pour Stephane Garcia (84). Ensuite, c'est au tour de Philippe Schmitter (45) de descendre à 1.32.349.

Le speaker expliquera encore que la plupart des pilotes empruntent ce circuit pour la première fois, qu'ils veulent voir si la mécanique tient le coup... Yves Tholy (40) descendra à 1.26.203.

Cinq pilotes dans la même seconde

Enfin viendront les favoris avec Didier Brun (10), qui descends a 1.22. 433, puis Marc Pernot (28) avec 1.22.447, Fabien Ponchant (2) avec 1.22.781, et Etienne Pernot (6) avec 1.28.691. Tous attendaient bien sûr le local Marcel Sapin (1), qui réalise 1.23.701 pour cette première montée.

A la fin de ces premiers essais, cinq pilotes se retrouvent dans la même seconde, ce qui réserve de beaux échanges pour aujourd'hui dimanche.

Sébastien Godot passe leader dans la 2e montée

La deuxième montée ne verra pas non plus d'accidents graves heureusement, quelques touchettes, quelques pannes mécaniques, le coureur Frédéric Rousseau (38) aura deux pannes mécaniques en deux montées… Mais elle verra surtout une amélioration des chronos. C'est ainsi que Didier Brun (10), longtemps leader, s'est vu ravir la première place par Sébastien Godot (25) avec 1.21.385, suivi de Marc Pernot (28) avec 1.21.643 et Pierre Mayeur (16) avec 1.21.821. Enfin, Marcel Sapin sera 6e avec 1.22.940.

Une belle journée en perspective aujourd'hui pour les trois montées de course car, comme l'indiqué le speaker, "il va y avoir de la mécanique ce soir."

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?