Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Mohamed Bentahar : "Affronter le tenant de la Coupe de France, ce n'est pas rien !"

le - - Football

Mohamed Bentahar : "Affronter le tenant de la Coupe de France, ce n'est pas rien !"
DR - Mohamed Bentahar buteur 32es face à Montceau (3-0), a été un des plus réguliers attaquants de l'épopée de Belfort en coupe. Ce n'est pas fini.

L'attaquant caladois en lumière avec son club de l'ASM Belfort (National 2) dispute ce mardi soir au stade Bonal de Sochaux un prestigieux quart-de-finale face au Stade Rennais, troisième de Ligue 1. Un rendez-vous à suivre sur Eurosport 2 (20h55).

Cela commence à ressembler à une histoire hors du temps. Une histoire qui a fait du Belfort du Caladois Mohamed Bentahar l'équipe surprise de la Coupe de France, édition 2020. Car, en ayant eu le scalp de deux clubs pros à son actif (Nancy, Montpellier), les Belfortains sont sur un nuage. Place à Rennes maintenant, en quarts. Et Bentahar et ses coéquipiers ont encore (très) faim…Entretien avant le grand soir.

Mohamed Bentahar, après Nancy (L2), Montpellier (L1), peut-on dire qu'avec Rennes, troisième de Ligue 1 que vous recevez au stade Bonal de Sochaux, le tirage continue d'être un vertige pour votre club de Blefort actuellement neuvième en N2 ?

"Quand on a vu le tirage, on s'est encore dit qu'on allait avoir un sacré gros match devant nous. Un de plus ! On affronte le tenant de la Coupe de France, ce n'est pas rien. Ils sont troisièmes de Ligue 1, ça rajoute une dose de motivation supplémentaire de jouer une équipe pareille. A notre échelle, on aura l'impression d'affronter un second PSG."

Jouer à Bonal, est-ce un avantage ?

"A Sochaux, sur une pelouse qui sera forcément différente de celle où l'on joue habituellement, on n'aura pas beaucoup de repères. On reste une équipe d'amateurs. Alors, jouer sur une telle galette ça peut être un avantage. Le public sera forcément derrière nous. Ce sera à nous d'en faire une force."

L'après Montpellier que vous avez sorti (0-0, 5 tab 4) au tour précédent a été vécu comment ?

"C'était le feu ! On ne savait plus où l'on habitait. Tu peux m'en parler encore mais aujourd'hui j'ai encore du mal à réaliser ce que nous avons accompli ce jour-là. Je crois que plus le temps passera, plus on se rendra compte de ce que nous avons réalisé. Notre quotidien, c'est la N2…"

De l'intérieur comment le groupe se prépare-t-il à défier Rennes ?

"On ne se prend pas trop la tête avec ça. Beaucoup n'ont jamais connu un tel rendez-vous. Alors on ne se met aucune pression. On est dans le plaisir d'être en quarts, ça reste incroyable un parcours pareil ! Si on passe, ce sera une joie de plus, peut-être plus folle encore."

"Les potes de Villefranche vont regarder ça à la télé, à la maison…"

La magie de la Coupe de France, ça vous parle ?

"C'est sûr que ça commence à faire un paquet de souvenirs ! Mais on en parlera plus tard…"

Qu'est-ce que ça change dans une carrière comme la vôtre ?

"Pour un joueur, ça apporte plus de visibilité. Et dans un CV, ça fait un petit plus non négligeable, une satisfaction."

L'excitation a-t-elle commencée à grimper un peu ces derniers jours à Belfort ?

"Franchement, nous, les joueurs, nous ne regardons pas les heures qui tournent. On est impatient de jouer, ce qui est normal. Le jour J c'est mardi. La veille on aura fait un bel entraînement comme d'habitude. On ne va pas s'affoler, on va laisser tout cela aux supporters. On restera dans notre bulle."

Et les potes de Villefranche vont-ils faire le trajet jusqu'à Sochaux ?

"Ce sera comme face à Montpellier, la Coupe de France se joue en semaine, je ne vais pas les faire galérer avec ça. Ils vont regarder ça à la télé, à la maison, à Villefranche. Et c'est très bien comme ça."

Et Belfort en liesse, ça ressemble à quoi ?

"Les gens sont tellement contents de voir leur ville mise en lumière par notre parcours. C'est une vraie fierté. Grâce à nous, Belfort est un peu plus reconnu en France."

Ralph NEPLAZ

Correspondant local de presse




Ralph NEPLAZ
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer