AccueilBEAUJOLAISPierres doréesMigrants de Calais : 24 mineurs accueillis à Châtillon-d'Azergues en fugue

Migrants de Calais : 24 mineurs accueillis à Châtillon-d'Azergues en fugue

Ils seraient partis sans aucun doute possible pour rejoindre l'Angleterre.
Migrants de Calais : 24 mineurs accueillis à Châtillon-d'Azergues en fugue
Jacqueline FABRE - Début novembre, deux jeunes entourés de membres du personnel du CAOMI.

BEAUJOLAISPierres dorées Publié le ,

Arrivés début novembre à Châtillon-d'Azergues, 36 mineurs soudanais en provenance de Calais étaient accueillis dans l'ancien Institut Lonjaret reconverti en CAOMI (Centre d'accueil et d'orientation pour mineurs isolés).

Ce centre a pour vocation d'être un lieu transitoire, l'orientation de ces jeunes vers le Royaume-Uni étant l'objectif principal. Suite à leur arrivée, une phase administrative a été mise en place par les services de l'Etat afin d'analyser leur situation et étudier leur statut et c'est ainsi que mi-décembre trois d'entre eux ont eu la chance de rejoindre l'Angleterre dans le cadre du rapprochement familial.

Malheureusement, le gouvernement britannique a décidé mi-novembre de durcir ses critères d'accueil et c'est peut-être suite à cette décision que, craignant de ne jamais pouvoir rejoindre l'Angleterre, certains jeunes ont quitté le centre.

En effet, entre le 17 et le 23 décembre, 31 ont fugué et parmi eux sept seraient revenus à Châtillon. D'après les témoignages de ces derniers, les fugueurs tenteraient de rejoindre Paris ou la Belgique afin de "tenter leur chance".

Une procédure de fugue, dans le cadre de la protection de l'enfance, a été mise en place afin de les retrouver.

Jacqueline FABRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?