Fermer la publicité

Métropole de Lyon : les véhicules diesel bannis d'ici à cinq ans

le - - ACTUALITES

Métropole de Lyon : les véhicules diesel bannis d'ici à cinq ans

La Métropole de Lyon va accélérer en matière de lutte contre la pollution automobile. La collectivité annonce l'extension prochaine de la zone à faibles émissions ainsi que sa généralisation aux véhicules des particuliers. Objectif affiché : plus aucun moteur diesel dans le centre de la métropole dans cinq ans.

Afin de lutter contre la pollution atmosphérique, la Métropole de Lyon a annoncé jeudi 12 novembre dans un communiqué de presse son intention d'amplifier et d'étendre la zone à faibles émissions. Celle-ci concerne la quasi-totalité des arrondissements de Lyon, les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux situés à l'intérieur du boulevard périphérique et la commune de Caluire-et-Cuire.

Seuls les véhicules de transports de marchandises sont pour l'heure concernés. La métropole va soumettre au vote au printemps prochain la possibilité d'agrandir le périmètre en incluant de nouvelles communes, mais aussi d'étendre la mesure aux véhicules des particuliers.

Du changement au 1er janvier 2021

Le comité de pilotage de la ZFE s'est réuni mardi 10 novembre pour sélectionner différents scénarios d'étude. "Le travail d'évaluation qui s'engage va permettre de définir les modalités de la ZFE qui seront soumises au vote des élus métropolitains en mars 2021", indique la Métropole de Lyon.

Dans la ZFE actuelle, mise en place le 1er janvier 2020 pour les véhicules de transports de marchandises, l'accès est réservé aux véhicules munis de vignettes Crit'Air 3, 2, 1 ou 0 (vignette verte). À partir du 1er janvier 2021, les véhicules munis de vignettes Crit'Air 3 ne seront plus autorisés dans la zone.

"L'objectif est la sortie du diesel"

Selon la Métropole, plusieurs communes ont déjà fait part de leur souhait d'intégration à la ZFE. Mais c'est surtout l'annonce du projet d'extension aux particuliers qui ne devrait pas manquer d'alimenter le débat.

"L'objectif est la sortie du diesel : seuls les véhicules disposant des vignettes Crit'Air 0 et 1 seront autorisés dans le périmètre de la ZFE d'ici la fin du mandat", précise la collectivité, dont le président Bruno Bernard veut "qu'à terme le parc automobile soit à la fois réduit et dépollué".

Accompagnement et soutien promis

Des mesures d'accompagnement sont en préparation, en particulier d'importants investissements dans les alternatives à la voiture (modes actifs, transports en commun, autopartage et covoiturage) et un dispositif de soutien à l'acquisition ou à l'usage de véhicules à faibles émissions.

Le futur dispositif sera annoncé prochainement pour laisser aux acteurs (professionnels et particuliers) le temps d'anticiper leurs décisions d'investissement.




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer