AccueilSPORTSFootballMDA est toujours en panne

MDA est toujours en panne

Piégé par la réserve de l'AJ Auxerre (1-4) à domicile, MDA n'arrive toujours pas à retrouver le chemin du succès à la maison. Désolant.
MDA est toujours en panne
FRANCK CHAPOLARD - En souffrance, les chasselois, ici l'attaquant Etamé, ont lutté avec leurs armes du moment. En vain.

SPORTSFootball Publié le ,

A Chasselay, au stade Ludovic Giuly, 22e journée de CFA, AJ Auxerre bat MDA (4-1). Buts : Heekeng (1ère) pour Chasselay; Aye (37e, 64e), Jobava (40e), Diallo (83e). Composition de MDA : Jaccard – Giraud, Charvet, Farras, Jean-Baptiste – Castillo, Traoré, Gomez, Heekeng – M'Bida, Etame. Entraîneur : Noël Tosi.

Longtemps sur le podium, Chasselay, à sept journées de la fin de saison, est sorti du Top 5 du CFA. Une première. Épilogue de sa quatrième défaite de la saison à domicile, samedi face à Auxerre. Tout n'aura tenu qu'à un fil. En une vingtaine de minutes, les premières, Chasselay a vu la réserve icaunaise lui souffler une victoire qui aurait été un grand soulagement. Tout n'a donc tenu qu'à un fil, c'est ce que le but précoce du milieu percutant Heekeng (1-0,1ère) a laissé diffuser comme espoir, prolongé par cette opportunité de l'avant-centre Etamé (20e), à un souffle du 2-0, peu après Jean-Baptiste testant les réflexes du portier bourguignon Lenogue (13e). MDA, en ces instants de domination avec enfin plus de présence devant le but et une pugnacité dans les couloirs revenue, dilapidait ses chances de rétablissement à domicile. Car Auxerre, copie parfaite de réserve professionnelle, prenait les choses en main, de manière collective toujours, en se projetant vers l'avant sans déchets ni à la base ni à la conclusion des actions.

Péripétie au bout d'un drôle de match

Berthier ainsi faisait briller Jaccard (35e) une première fois. Puis Aye, sur un centre de la perle géorgienne Jobava (on en reparlera sans doute plus haut), faisait mouche à 1-1 (37e). Auxerre était-il récompensé de ces idées offensives ? Un peu seulement, sans toutefois avoir la maîtrise du jeu. MDA sur un centre de Giraud à la finition duquel M'Bida trouvait, de la tête, la parade de Lenogue (38e), gâchait une nouvelle chance de passer devant. Une opportunité que Jobava, encore lui, de la tête, ne manquait pas pour Auxerre dans la foulée (1-2, 40e). Le reste, à Chasselay ne serait qu'un amoncellement de regrets. Lenogue, ange gardien auxerrois avait des ailes. Gomez (57e), Jean-Baptiste (48e), le constatait avec véhémence. Et l'aggravation du score par Aye (64e) et Diallo (83e) n'était que péripétie au bout d'un drôle de match. MDA, contrairement à ses dernières défaites à domicile (Yzeure, Villefranche), n'aura pas démérité face à Auxerre. Triste consolation.

Ralph Neplaz

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?