AccueilBEAUJOLAISCoteaux du BeaujolaisMarchampt : des travaux de réfection de la RD 9 qui font débat

Marchampt : des travaux de réfection de la RD 9 qui font débat

Les élus de la Communauté de communes Saône Beaujolais ont validé le financement de la réfection de la route départementale 9 à Marchampt, pour l'accueil de la course de côte en juillet. Non sans quelques réserves...
Marchampt : des travaux de réfection de la RD 9 qui font débat
DR

BEAUJOLAISCoteaux du Beaujolais Publié le ,

Les 22 et 24 juillet, la course de Côte de Marchampt va célébrer son 60e anniversaire. Organisée par l'ASA Beaujolais, et comptant pour le championnat de France de montagne, l'épreuve mythique et ses pilotes vont profiter d'une réfection des enduits de la route départementale (RD) 9, dont les travaux ont débuté jeudi 16 juin. Montant total de la réfection : 235 000 € dont 100 000 € pris en charge par le Département, 65 000 € par Région Aura et le restant par la Communauté de communes Saône Beaujolais, qui a validé le plan de financement prévisionnel, jeudi 9 juin, lors du dernier conseil communautaire.

Des travaux de réfection de route pour maintenir la course de Côte de Marchampt

Pourtant, ce soir-là à Beaujeu, certains élus de la CCSB n'ont pas manqué de s'interroger sur le financement de tels travaux - "la voirie étant le rôle du Département" - ainsi que sur les montants et la répartition. "Pourquoi la commune de Marchampt et l'ASA Beaujolais, qui bénéficie d'un terrain de jeu intéressant pour son épreuve, ne participent pas ?", s'est interrogé l'un d'eux ? Réponse de Jacky Ménichon, président de la CCSB : "l'ASA Beaujolais n'a pas de moyens", ce que nous a confirmé Daniel Petit, trésorier de l'association. Et pour Marchampt ? "Notre enveloppe n'est pas dimensionnée pour ces travaux. On a tout de même chiffré pour 2023 des travaux sur la zone du départ", a informé l'élu de commune, tout valorisant cette épreuve sportive "qui rythme l'histoire du village et qui attire beaucoup de monde. Oui, financer la réfection d'une route est inhabituel pour une communauté de communes. Mais pour maintenir cette épreuve sportive très fréquentée, il fallait le faire". Quelques jours plus tôt, les élus de Marchampt se prononçaient sur le soutien de la municipalité pour cette épreuve jusqu’à la fin du mandat. Ils ont répondu favorablement avec 10 voix pour et 1 voix contre.

Un autre élu de la CCSB a craint que cette réfection pour le maintien d'une épreuve sportive "fasse jurisprudence", notamment avec le cyclisme. "Si on peut tous en bénéficier, je suis preneur…", a-t-il lancé. Jérémy Thien, vice-président à la Ruralité, la viticulture, l'agriculture et la forêt, a également réagi, mettant en avant les retombées économiques engendrées par cette compétition. "Voilà plusieurs années que nous avons reporté cette possibilité de rénovation. Il faut rester dans le cadre d'une exception. J'entends les réserves mais le rayonnement de la compétition est tel, en plein cœur de la ruralité de notre territoire". Au final, dix élus de la CCSB se sont abstenus. Les travaux se termineront cette fin de semaine.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?