AccueilACTUALITESEconomieMaison Polochon se montre à la capitale et vise le monde

Maison Polochon se montre à la capitale et vise le monde

La désormais célèbre entreprise de fabrication de lampes nomades, qui en fabrique 10 000 à l'année et située à Val d’Oingt, vient d’exposer au salon Maison et objets à Paris. "Le graal", selon sa fondatrice, Manuela Ducloux. Entretien.
Manuela Ducloux (2e en partant de la gauche) et sa jeune équipe.
©Philippe Calleeuw - Manuela Ducloux (2e en partant de la gauche) et sa jeune équipe.

ACTUALITESEconomie Publié le ,

En février 2021, lors d’une entrevue, vous avez évoqué la création de Polochon et Cie. Pouvez-vous nous rappeler le projet ?

Il s’agissait, lors de mon arrivée dans le Beaujolais, de mener à bien mon désir de créer des lampes nomades adaptée aux enfants. À la fois liseuse, veilleuse ou lampe de poche, elle leur permet de les accompagner dans leur autonomie, leur imaginaire et leurs petites inquiétudes durant la nuit. Cette lampe passe-partout possède un manche en cœur de hêtre et des Leds à faible consommation. En outre, j’étais désireuse d’adopter une démarche éco-responsable. Le bois est issu de forêts gérées durablement pour préserver la biodiversité, tous mes fournisseurs sont situés à moins de 100 km du Bois d’Oingt – village auquel je suis très attachée – et trois d’entre eux exercent dans la vallée de l’Azergues.

Pour accompagner votre croissance, vous aviez souhaité effectuer une levée de fonds de 450 000 €. Où en êtes-vous à ce jour ?

Ce fut un succès. Pour continuer à investir dans la recherche et l’innovation, dans le développement, la création d’une nouvelle charte graphique, dans la disponibilité d’un stock permanent, une telle opération était nécessaire. De fait, mes espoirs ont été dépassés grâce à l’appui de ma banque, le Crédit Mutuel, de BPI France et de deux investisseurs privés. Nous sommes sereins face à l’avenir.

Pourquoi une nouvelle charte graphique ?

Tout d’abord, il était nécessaire de changer la marque. Polochon et Cie est devenue Maison Polochon afin de pouvoir satisfaire une demande plus globale en termes de décoration d’intérieur, que cela soit à la maison ou dans le domaine de l’hôtellerie de luxe. Les sujets illustrant les abat-jours, des oiseaux, se sont arrondis, les couleurs affinées, l’ensemble devant dégager une image de douceur. Une telle démarche était indispensable au bout de six ans.

©Philippe Calleeuw 10 000 lampes nomades sont produites chaque année par Maison Polochon.

Pour en revenir au salon Maison et objet, votre marché actuel et vos perspectives, que pouvez-vous nous dévoiler ?

Tout d’abord, ce salon, dont c’est notre 3e participation, est le lieu idéal pour rencontrer nos clients actuels et autres futurs revendeurs. Au nombre de 450 en France et une cinquantaine à l’étranger, leur importance ne cesse de croître. Nous sommes présents en Suisse et en Belgique et 2023 devrait nous accueillir au Japon, à Dubaï et dans les pays Scandinaves. Notre objectif est bien de continuer à grandir.

Vous êtes entourée d’une équipe plutôt jeune…

En effet, jeune, disponible et créative. Clara, Jérémy, Chloé, Isabelle, Valentine et Ilayda occupent avec talent des responsabilités dans des missions aussi variées qu’incontournables en matière d’administration des ventes, de marketing digital, de réseaux sociaux ou de logistique. Un grand merci à eux, qui sont parfois en alternance, pour leur engagement.

Plus d'infos :www.maison-polochon.fr.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?