AccueilACTUALITESMaison d'arrêt de Villefranche : le ras-le-bol des surveillants

Maison d'arrêt de Villefranche : le ras-le-bol des surveillants

Mercredi, plusieurs surveillants ont été blessés après une altercation avec des détenus.
Maison d'arrêt de Villefranche : le ras-le-bol des surveillants
Journal Le Patriote

ACTUALITES Publié le ,

C’est un coup de gueule que poussent les surveillants pénitentiaires de la maison d’arrêt de Vilefranche-sur-Saône. Un ras-le-bol qui intervient quelques heures à peine après une journée de mercredi sous haute tension au sein de l’établissement.

Tout a commencé dans la matinée lorsqu’une violente altercation a éclaté entre un détenu âgé de 26 ans et des agents à la sortie des douches. "Il voulait se faire du surveillant, ont expliqué les délégués FO dans un communiqué. Il a volontairement frappé un collègue et blessé trois autres." Résultat, deux arrêts de travail de huit jours, un de cinq jours et un autre de trois jours. L'agresseur a été placé en garde à vue et était jugé en comparution immédiate ce vendredi.

"Plus de moyens"

Dans l’après-midi de mercredi, la tension a continué à monter à la prison. "Vers 15 h, les détenus ont décidé de bloquer les cours de promenade." L’intervention des équipes régionales d’interventions et de sécurité a été nécessaire pour faire revenir le calme.

Le syndicat FO de la maison d’arrêt décrit "des surveillants à bout. On leur demande d’être à la hauteur avec moins de moyens. La situation est de plus en plus difficile à gérer." Il réclame du personnel et que les mesures de sécurité soient appliquées et non plus négligées "comme cela est le cas actuellement".

T.F.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?