AccueilACTUALITESEconomieUne jeune chef d'entreprise ouvre un self-garage à Anse

Une jeune chef d'entreprise ouvre un self-garage à Anse

"Mabagnol" est un projet original et ambitieux conduit par Allison Denis, jeune entrepreneuse de 24 ans.
Allison Denis a lancé Mabagnol à Anse.
Martine Blanchon - Allison Denis a lancé Mabagnol à Anse.

ACTUALITESEconomie Publié le ,

Allison Denis a fait naître le projet Mabagnol à Anse, au 1 050 avenue de Lossbourg. Cette jeune femme de 24 ans au parcours professionnel déjà très riche (licence en développement et gestion des entreprises, option internationale, elle a accumulé les expériences à Dublin, aux USA, en Chine et au Vietnam), propose aux particuliers bricoleurs, ou souhaitant le devenir, dans le domaine de l'automobile, de louer un box avec pont et avec ou sans matériel.

Réparation de sa voiture soi-même

Le concept : pouvoir réaliser des travaux "simples" sur son automobile à un prix raisonnable. "Pas question d'être en concurrence avec les garages, nous proposons un autre créneau. Il y a de la place pour tout le monde", déclare Allison qui explique que son entreprise est portée par un projet familial.

"Mon père est mon mentor"

"Mon papa est mon mentor. Il est passionné d'automobile et c'est en voyant tous ses copains venir bricoler chez lui, sur son pont, que l'idée m'est venu de monter un self-garage." Dans un box loué, dont la facturation se fera à la minute, les utilisateurs pourront bénéficier d'écran sur lequel des tutoriels pourront défiler pour guider le bricoleur.

Allison Denis insiste aussi sur la sécurité mise en place dans ses box pour la commande du pont. "Une carte magnétique déclenchant un signal sonore durant tout le temps de mouvement du pont doublera les systèmes de protection du mécanisme lui-même."

Un self garage économique

Allison réalise ici son rêve : monter sa propre entreprise. Elle explique qu'elle n'est pas seule dans sa démarche. En effet, Initiative Beaujolais vient en aide à cette jeune femme, par ailleurs été lauréate du prix "Entrepreneur au service du client", organisé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, en lui octroyant un prêt sur l'honneur.

Sans détour, elle explique qu'elle a investi quelque 150 000 euros et qu'elle espère commencer "à tourner" dans une huitaine de mois. Le credo pour son entreprise étant : sécurité, environnement, alternative économique.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?