AccueilVILLEFRANCHELycée Claude Bernard : un débat citoyen animé autour de l'information

Lycée Claude Bernard : un débat citoyen animé autour de l'information

Trois classes de première du lycée Claude Bernard de Villefranche ont organisé et animé un débat autour du thème "numérique, information, réseaux et citoyenneté". Élèves comme intervenants ont passé le paysage médiatique français au peigne fin.
Lycée Claude Bernard : un débat citoyen animé autour de l'information
Zoé Besle

VILLEFRANCHE Publié le ,

Informer, représenter et alerter : tels étaient les thèmes des trois tables rondes organisées par les élèves de Claude Bernard pour leur débat citoyen, qui s'est déroulé le 5 mai au sein de l'établissement caladois. Une première pour le lycée, qui a accueilli pour l'occasion plusieurs intervenant démarchés par les élèves : des journalistes, avec Patrick Gervais de Radio Calade ou encore Géraldine Delacroix de Mediapart, présente en visioconférence le long des trois tables rondes. Deux représentantes d'Amnesty International ont également participé aux échanges.

Outre la centaine d'élèves venue assister ou animer les tables rondes ainsi que le personnel enseignant, le débat citoyen accueillait aussi le député Bernard Perrut, qui est notamment intervenu sur la thématique des médias sociaux "On transmet très vite sans forcément vérifier l'information avec les réseaux sociaux, chacun voit l'information à travers son propre prisme : il faut savoir réfléchir", a souligné l'élu.

Le député Bernard Perrut est inervenu sur le thème des médias sociaux.

Numérique, information, réseaux et citoyenneté

Parmi les six thématiques proposées pour les débats citoyens de l'année 2021-2022, les lycéens ont opté pour "numérique, information, réseaux et citoyenneté". Un thème plus que d'actualité dans le contexte particulier de cette année 2022, qui, entre présidentielles, législatives, sortie du covid et guerre en Ukraine, amène son lot de questions sur le sens et le rôle de l'information.

Comment distinguer un complotiste d'un lanceur d'alerte ? Quelle est la part jouée par les réseaux sociaux dans la diffusion des fake news et du complotisme ? Peut-on considérer que les informations vraiess’imposent d’elles-mêmes ? Autant de sujets sur lesquels élèves comme intervenants ont donné leurs avis ainsi que leurs interrogations.

La question du choix des sources d'information sur les réseaux sociaux a notamment été abordée "Quand on va au kiosque, on opère un tri dans le choix de nos lectures : c'est la même chose sur les réseaux sociaux", a souligné Géraldine Delacroix de Médiapart. "Quand un médecin prescrit un médicament, on lit la notice : idem pour l'information", a ajouté Patrick Gervais de Radio Calade.

L'actualité au cœur du débat

Pour préparer leurs questions et leurs interventions, les lycéens de Claude Bernard se sont notamment appuyés sur leurs cours de sciences économiques et sociales, de français et d'histoire. Les jeunes étaient particulièrement intéressés par les thématiques de la liberté d'expression et de la représentation de l'opinion publique dans les médias. "Pourquoi, alors que le vote RN séduit de nombreux électeurs, il est globalement diabolisé et peu représenté dans les médias ?", a demandé Lucy Mercier, une des élèves participant aux tables rondes, aux intervenants. "Entre Valeurs Actuelles ou Cnews, il y a tout de même des médias dans lesquels ces électeurs peuvent se reconnaitre", a tempéré la journaliste de Médiapart.

Trois tables rondes ont été intégralement orchestrées et animées par les élèves de trois classes de première.

Les différents intervenants n'ont pas manqué de rappeler l'importance de la pluralité des médias, qui, chacun avec leur ligne éditoriale, offrent un large panel d'informations dans lequel il faut piocher pour se forger sa propre opinion "Il ne faut pas se limiter à une seule source d'information : en suivant un seul média, vous n'avez pas la possibilité d'avoir un champ de vision ouvert".

Léa Sallé, une des élèves qui animait le débat, a trouvé l'exercice intéressant "à la fois pour nous et pour les autres élèves qui y ont assisté ou participé : on a pu interagir avec tout le monde, notamment des journalistes : c'était intéressant de voir la vie médiatique de leur point de vue".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?