AccueilACTUALITESLozanne : le cirque Zavatta reste malgré l'interdiction de la municipalité

Lozanne : le cirque Zavatta reste malgré l'interdiction de la municipalité

Une manifestation sera organisée cette après-midi.
Lozanne : le cirque Zavatta reste malgré l'interdiction de la municipalité
Martine BLANCHON

ACTUALITES Publié le ,

Le cirque Zavatta est à Lozanne depuis le 9 et jusqu'au 15 août. Pourtant, un arrêté a bien été pris par la municipalité pour l'interdire. Elle a d'ailleurs publié un démenti par rapport à ce qui a pu être écrit ou dit.

Pour, les élus, le cirque ne se produit pas en toute légalité. "Le maire est seul compétent pour interdire l'ouverture des ERP (établissement recevant du public) et non le préfet. L'arrêté du maire est parfaitement légal et doit être appliqué. Cet arrêté a d'ailleurs été pris en concertation avec la Préfecture, le Département, le SDMIS et la gendarmerie. Le cirque Zavatta présent à Lozanne est en liquidation judiciaire et n'a donc pas le droit de se produire. Par ailleurs, il est installé sans accord du propriétaire du terrain, seul l'exploitant ayant donné son autorisation pour sous-louer le terrain."

"Les documents produits par le cirque auraient dû être communiqués huit jours au moins avant le début de la manifestation. Or, ils n'ont été produits en mairie qu'hier après-midi, suite à la notification de l'arrêté. Par ailleurs, un certain nombre de documents est encore manquant."

"Le petit terrain sur lequel le cirque est installé en bordure de la RD 385 ne permet pas de respecter les normes de sécurité exigées par le SDMIS. Le terrain est en zone rouge au PPRNI de l'Azergues et en zone naturelle au PLU de Lozanne qui interdit le stationnement de caravanes ou de camions. Il n'y a pas de places de parking pour les visiteurs qui utilisent un terrain privé pour se garer et ce sans autorisation du propriétaire."

"Nous avons pu de plus constater jeudi soir que des véhicules font demi-tour au milieu de la route départementale ce qui risque d'engendrer des accidents. Enfin, le cirque ne respecte pas les distances imposées par la SNCF eu égard à la proximité de la voie ferrée, et les camions installés le long de la RD 385 cachent le passage à niveau. La SNCF en a été informée."

"La mairie a reçu plus de 200 soutiens sur les réseaux sociaux et par téléphone de la population lozannaise et des communes voisines."

"Sur les lieux au moment du spectacle ce jeudi à 18 h, un responsable a informé qu'il s'était rendu en mairie l'après-midi, suite à la notification de l'arrêté par les gendarmes, pour porter des documents qui "ont été envoyés par mail et que la mairie dit ne pas avoir reçus."

Cette même personne dit s'être adressée à son syndicat qui confirmerait la légalité de l'installation du cirque Zavatta. "L'arrêté de la mairie n'est pas un arrêté préfectoral, seul un arrêté préfectoral pourrait empêcher le cirque de se produire. Par ailleurs nous pouvons faire appel durant 20 jours… On nous a déjà fait le coup dans d'autres villes."

Martine BLANCHON

Correspondante locale de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?