AccueilACTUALITESPolitiqueLIVE / Législatives (9e circonscription) : Alexandre Portier élu député (résultats définitifs)

LIVE / Législatives (9e circonscription) : Alexandre Portier élu député (résultats définitifs)

La 9e circonscription du Rhône a fait le choix du successeur désigné de Bernard Perrut : Alexandre Portier est très largement élu face au candidat d'Emmanuel Macron, Ambroise Méjean.
LIVE / Législatives (9e circonscription) : Alexandre Portier élu député (résultats définitifs)
© Simon ALVES / David DUVERNAY

ACTUALITESPolitique Publié le , Simon ALVES

22 h 40 - Le vainqueur est arrivé à la préfecture du Rhône dans la soirée, à Lyon, pour partager sa victoire avec les médias présents. Sur place, il a salué "un beau travail d'équipe que nous avons réalisé dans toutes les communes". Il a enchainé sur la suite pour le groupe des Républicains : "On ne sait pas encore comment on va travailler. On verra demain quand la poussière sera retombée."

© Éric SEYVERAT

22 h 10 - Alexandre Portier a réagi également à sa victoire dans son QG du B35 à Villefranche :

"Cela a été une campagne hors-normes. On a été aux antipodes des discours technocrates et des discours hors-sol. Nous sommes le territoire. On n'a aucune raison de s'excuser de ses idées et vous pouvez compter sur moi pour défendre les idées de la droite et du centre. C'est la victoire d'une équipe, d'une bande d'amis et d'une famille qui a trouvé du plaisir, même dans les moments les plus ingrats. Je remercie tout particulièrement Bernard de m'avoir fait confiance et je remercie ma femme, même si le plus dur reste à venir. Les trois sentiments que je partage : fierté et chance de représenter le territoire à l'échelle nationale, le sentiment d'humilité vis à vis du score et du désintérêt des gens pour la politique, il faut qu'on les convainque de retourner aux urnes, et enfin la responsabilité vis à vis des valeurs de la droite, du centre et aussi de mes électeurs. Il y a une complexité pour notre camp politique qui est affaibli. Dès demain, nous repartons au travail. Il faut réconcilier ce pays avec la politique. Je veux être le député de tous. Cette victoire, ce n'est pas une fin, mais c'est un commencement. Ce soir, on a fait mentir tous les pronostics. Il y a quelques semaines on disait "la droite est morte", et on a bel et bien prouvé le contraire."

© Alexandre BONNET

21 h 07 - Le candidat d'Ensemble s'est aussi exprimé sur les résultats au niveau national qui, s'ils placent le mouvement présidentiel en tête, privent ce dernier d'une majorité absolue :

"À l'échelle nationale, les résultats sont aussi compliqués. Les temps qui s'ouvrent sont des temps qui ne seront pas faciles, où notre esprit militant sera utile à la réussite du pays, où on aura besoin d'une réalité qui est plus présente chez nous que chez nos adversaires qui est celle du compromis et de la capacité de travailler avec des gens qui ne sont pas proches d'une attitude sectaire. Et je crois que cette attitude nous servira tant au niveau local et national et que le président aura besoin de ça. Plus que jamais, on aura besoin d'un parti politique et de militants qui seront présents, à commencer par les élections européennes et le chantier majeur de ce quinquennat à travers la capacité qu'on aura à assurer une succession à celui qui est pour les 5 ans à venir notre président de la République."

21 h - Ambroise Méjean a pris la parole suite à sa défaite au second tour des élections législatives :

"Avec de l'audace, on peut tout entreprendre, mais on ne peut pas tout faire", a débuté le candidat d'Ensemble !, en citant Napoléon. "Je crois que ça résume bien l'esprit de cette campagne. On avait tout ce qu'il fallait pour gagner avec de l'énergie militante, nos réseaux, des dons pour que la campagne existe face à une équipe, en face, qui n'a pas lésiné sur les moyens. Le résultat n'est pas à la hauteur des attentes et j'en suis désolé pour le territoire en premier chef, je pense que ça aurait fait du bien d'avoir une forme de renouvellement ici, d'élargir et d'ouvrir un peu les fenêtres dans un territoire où le parti qui est au pouvoir est le même dans toutes les strates, qu'elles soient municipales, départementales, régionales. Ce ne sera pas le cas. Autant, c'est aussi une déception car ça nous aurait permis d'avoir une voix qui compte à Paris. Demain ce sera plus difficile. J'ai eu Alexandre Portier au téléphone que j'ai appelé par courtoisie pour le féliciter. Comme je m'y étais engagé au début de cette campagne, mon numéro de téléphone ne change pas. Peu importe où mon chemin me mènera, je n'oublierai pas l'accueil que vous m'avez fait, la qualité du travail que vous avez fourni et l'accueil des habitants du Beaujolais qui ont toujorus été sympathiques et chaleureux. Ce territoire mérite d'être aidé et appuyé, c'est ce que je m'attacherai à faire, même en n'étant pas parlementaire. Cela me tient à coeur. S'il faut ouvrir des portes de ministères à Alexandre Portier je le ferai avec grand plaisir. Il nous félicite aussi pour la campagne que nous avons mené et le travail effectué."

© Martine BLANCHON

20 h 50 - Alexandre Portier élu député ! Le candidat des Républicains s'impose assez largement avec 61,51 % des voix contre 38,49 % pour son adversaire Ambroise Méjean.

20 h 30 - Alexandre Portier en tête pour l'instant. Le candidat LR devance assez nettement Ambroise Méjean avec 61,97 % des voix alors que 90,40 % des résultats ont été dépouillés.

20 h 22 - La réaction de Jean-Pierre Dumontet, maire de Saint-Cyr-le-Chatoux, où Ambroise Méjean a terminé en tête : "Je suis content qu'Ambroise soit en tête dans ma commune, mais ce qui me préoccupe ce soir, plus que le résultat de la circonscription, c'est le plan national où l'on va avoir une majorité relative aux alentours de 220-230 députés. C'est catastrophique et complètement incohérent par rapport au vote pour Emmanuel Macron il y a quelques semaines."

20 h - Les premiers résultats nationaux sont tombés ! Ensemble ! arrive en tête, sans majorité absolue avec 224 sièges, devant la Nupes (149 sièges), le Rassemblement national (89 sièges) et Les Républicains (78 sièges).

19 h 46 : Rue de la Sous-préfecture, le candidat de la majorité présidentielle et son équipe attendent les résultats.

© Martine BLANCHON

19 h 42 : En mairie de Villefranche, certains soutiens du candidat d'Ensemble semblent résignés. C'est le cas de Suzanne, habitante qui se montre "déçue" des résultats à Villefranche, "notamment dans les quartiers".

19 h 35 - Le dépouillement est encore en cours à Villefranche

© Martine BLANCHON

19 h 27 : Ambroise Méjean a voté dans la journée à Villefranche.

19 h 25 : À Villefranche, huit bureaux sur treize ont été dépouillés. Pour l'heure, Alexandre Portier possède une avance confortable avec 61,70 % des voix contre 38,30 % pour Ambroise Méjean.

19 h 15 - Bienvenue sur notre live consacré au deuxième tour des élections législatives dans la 9e circonscription du Rhône. Un scrutin qui voit s'affronter Ambroise Méjean (Ensemble !) et Alexandre Portier (Les Républicains). 65 communes sont à dépouiller au total.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?