AccueilACTUALITESTravaux : l'Hôpital Nord-Ouest lève le voile sur son extension

Travaux : l'Hôpital Nord-Ouest lève le voile sur son extension

Après plusieurs années de travaux, l'établissement hospitalier de Gleizé a dévoilé au public, mais aussi à ses équipes, les nouvelles installations et nouveaux bâtiments livrés il y a peu de temps.
Travaux : l'Hôpital Nord-Ouest lève le voile sur son extension
© Fabrice PETIT

ACTUALITES Publié le ,

Après plusieurs années de travaux, l'établissement hospitalier de Gleizé a dévoilé au public, mais aussi à ses équipes, les nouvelles installations et nouveaux bâtiments livrés il y a peu de temps.

Lever de rideau. C'est le nom qu'avaient choisi les équipes de l'Hôpital nord-ouest pour divulguer les nouvelles installations et nouveaux bâtiments qui étaient en chantier, pour certains, depuis trois ans. L'établissement était en effet plus qu'à l'étroit dans les bâtiments ouverts sur le plateau d'Ouilly au début des années 80. Un projet d'extension dicté par plusieurs impératifs. "Nos objectifs étaient d'augmenter nos offres de prises en charge à destination des patients, explique Marie-Pierre Bongiovanni-Vergez, directrice générale de l'Hôpital Nord-Ouest, mais aussi d'améliorer les conditions de travail de nos personnels".

Au total, ce sont ainsi 23 500 m² d'agrandissement qui ont été créés, pour un montant qui avoisine les 79 M€. Un chantier titanesque qui a transformé le visage de l'établissement, dont les premiers changements avaient initié avec le parvis descendu d'un niveau et la mise en travaux des deux premières constructions sur la droite de l'entrée, en extension directe du bâtiment Duquesne.

Des équipements ultramodernes pour le laboratoire et la pharmacie

Outre le bâti, de nombreux investissements techniques ont été réalisés. Le laboratoire, qui s'étend désormais sur 1 300 m², a été automatisé pour accélérer le diagnostic avec un système qui distribue les échantillons à analyser entre deux automates de biochimie. Les échantillons sont acheminés par tubes pneumatiques entre les services et le laboratoire. Des analyses biomoléculaires permettant le dépistage, entre autres, du Covid-19, sont séparées du reste de la chaîne.

La pharmacie a elle aussi été robotisée. "L'ancienne datait du Moyen-âge", ironise son responsable Hervé Bontemps, également vice-président de la commission médicale d'établissement. On est loin de l'apothicairerie, mais plutôt d'une installation futuriste où 35 000 boîtes de médicaments sont stockées et gérées automatiquement par deux robots qui préparent les commandes des services.

Pour les doses unitaires, un autre système, lui aussi robotisé, prépare les prescriptions et un second les piluliers, pour l'instant à destination de la résidence Pierre-de-Beaujeu. Un système qui permet de réduire à minima les erreurs de préparation. Les doses de chimiothérapie, préparées au sein de l'éta

La robotisation de la gestion des médicaments est une nouveauté dans l'établissement © Fabrice PETIT
La robotisation de la gestion des médicaments est une nouveauté dans l'établissement © Fabrice PETIT

blissement (plus de 13 000 par an), sont elles aussi supervisées par un système vidéo qui bloque la préparation en cas d'erreur.

Le bâtiment abrite également de nombreux espaces dédiés aux soins de suite et de réadaptation. Une dizaine de salles d'activité offrent aux professionnels des conditions de travail optimales, leur permettant de dispenser aux patients soins et conseils. Un espace de balnéothérapie avec vue sur le parc a également été créé.

Le grand pavillon pour de meilleures conditions de consultations

C'est la dernière construction, lancée en mai 2020 et qui est sortie de terre en neuf mois. Un défi en période de pandémie et quand on se souvient de la cyber-attaque que l'Hôpital Nord-Ouest avait essuyé en 2021. Le bâtiment abrite les consultations de chirurgie et d'anesthésie pour mieux répondre aux besoins des patients, sans avoir à les envoyer dans les différents services, permettant ainsi de répondre aux normes que l'établissement s'est imposé.

Une dernière réalisation est, quant à elle, destinée à la pédiatrie. Intitulée Planète couleurs, un nom qui lui permet de dédramatiser l'hospitalisation des plus jeunes, offre sur le même plateau l'ensemble des consultations de spécialistes, évitant là aussi aux patients des parcours inutiles.

Un ensemble qui s'intègre complètement dans le paysage du plateau d'Ouilly et va permettre le développement de l'hôpital, mais aussi d'offrir de nouveaux services aux autres établissements du groupement Rhône Nord Beaujolais Dombes.

La balnéothérapie intègre les nouveaux services du HNO
La balnéothérapie intègre les nouveaux services du HNO © Fabrice PETIT
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?