AccueilACTUALITESTerritoiresLes tours, symbole de Lissieu

Les tours, symbole de Lissieu

Depuis plus de 800 ans, le monument fait partie intégrante de la vie du village.
Les tours de Lissieu vont faire l’objet d’une restauration.
Les tours de Lissieu vont faire l’objet d’une restauration.

ACTUALITESTerritoires Publié le , Alain Peuchant

A l’origine, un château en bois construit au Xe siècle. Sur ses ruines sera édifié au XIIe siècle l’ancien château. Les tours, inscrites à l’Inventaire des Monuments historiques depuis 1936, en sont les vestiges. L’archevêque de Lyon en revendique la propriété aux sires de Beaujeu. Le Pape Innocent II en ordonne sa destruction pour mettre un terme au conflit. L’ordre ne sera pas exécuté. Le château sera ensuite la propriété des chevaliers et sires de Beaujeu dont l’un d’eux, Antoine d’Arces, dit "le Chevalier blanc", sera assassiné en 1517 par un "gentilhomme" écossais, David Hume. Les seigneurs de Lissieu en firent leur résidence principale jusqu’en 1780. Il constituera durant des siècles une véritable forteresse et les habitants du village se relayeront pour en assurer la garde.

Aujourd’hui, trois tours sont encore visibles dont une nouvelle restauration sera effectuée dans les mois à venir. Il est également possible, pour se référer à une époque bien plus récente, de trouver sur la façade des traces d’impacts de balles, souvenir de l’attaque aérienne anglaise contre les troupes allemandes en déroute le 29 août 1944.

Article tiré du supplément Les 100 lieux en Beaujolais - Val de Saône édité en 2018.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?