AccueilBEAUJOLAISCoteaux du BeaujolaisLes opposants au projet éolien de Champ Bayon poursuivent leurs actions

Les opposants au projet éolien de Champ Bayon poursuivent leurs actions

Samedi 12 juin, une quarantaine de personnes ont participé à l'assemblée générale de NEIHB, Non à l'éolien industriel en Haut Beaujolais. Un succès pour cette association constituée pour empêcher l'édification d'éoliennes sur les communes de Saint-Igny-de-Vers et Saint-Bonnet-des-Bruyères.
Les opposants au projet éolien de Champ Bayon poursuivent leurs actions
Photo : Christine Gesse

BEAUJOLAISCoteaux du Beaujolais Publié le ,

Ce projet, porté par Compagnie nationale du Rhône (CNR), vise à installer trois éoliennes de 186 mètres de hauteur en bout de pale, soit, comme le note le site de NEIHB, "20 mètres plus hautes que la tour de la Part-Dieu, six fois la hauteur du clocher de Saint-Bonnet-des-Bruyères".

Les membres de l'association s'élèvent contre les impacts que le projet éolien aura sur la nature, l'eau notamment, car le site abrite des sources, dont celle qui alimente le village de Saint-Bonnet-des-Bruyères, et des zones humides, mais aussi sur les paysages.

Les opposants défendent la non-pertinence du projet, ainsi que son non-respect des procédures.

Une pétition qui recueille près de 1 000 signatures

L'association conduite par Marc Huquet s'est rapprochée d'autres associations aux objectifs voisins ainsi que des associations de protection de la nature. C'est d'ailleurs à l'invitation des Amis de la nature du Haut Beaujolais (ANHB) qu'elle a pu tenir son assemblée générale à Monsols (Deux-Grosnes).

NEIHB compte aujourd'hui 121 adhérents et près de 1 000 signataires pour sa pétition en ligne. Son site internet (www.neihb.fr) reçoit près de 120 visites par mois.

Prêts à poursuivre en Conseil d'Etat

Cette assemblée générale avait aussi pour objectif de faire le point sur les actions engagées, judiciaires pour l'essentiel, et en direction des mairies des communes concernées. La procédure est devant la Cour d'appel administrative, et les adhérents sont prêts à poursuivre en Conseil d'Etat s'ils n'obtiennent pas gain de cause.

L'association a aussi engagé des actions d'information en direction des mairies des communes du Brionnais impactées par le projet et des élus de la Communauté de communes Saône Beaujolais (CCSB). Actions qui se poursuivront.

Une visite sur site de champ Bayon

NEIHB a également participé au financement d'un film d'information, "Eoliennes, du rêve aux réalités", réalisé en 2021 par Charles Thimon, qui tire un bilan critique de l'énergie éolienne. En effet, au-delà du projet local, c'est ce type de projets qui est en cause.

Pour prolonger la réunion, les participants étaient invités à se rendre sur le site de Champ Bayon. Le déboisement de la zone où doivent être implantées les éoliennes a été effectué, le terrassement a été repoussé en 2022.

Pour en savoir plus http://neihb.fr/wordpress/ et https://www.facebook.com/Non-%C3%A0-l%C3%A9olien-industriel-en-Haut-Beaujolais.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 18 août 2022

Journal du18 août 2022

Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?